Carnet de bord de Jacques Vincent

Jacques Vincent
DR

Une dorsale anticyclonique nous barrait le chemin. On a fait un compromis qui nous a replongé dans le Sud mais pas trop. Juste assez pour retrouver les albatros, le brouillard, l´eau de mer à 5 degré et bien sûr nos gants, bonnets, cagoules, grosses chaussettes et grise mine pour certain! 2 jours plus tard c´est un anticyclone bien bâti qui s´installe entre nous et Doha et on entend déjà parler d´un probable cyclone qui viendrait hanter l´île Maurice, notre ultime marque de passage.  Pendant 2 jours, on hésite et on fait route droit sur le centre de l´anticyclone, ne sachant pas si on le prend au près par le Nord (à la BT Challenge) ou au portant par le Sud (comme tout bon multicoque), pour être le mieux place a la sortie par rapport au cyclone. On réveille tous les routeurs de la terre, ça bouillonne à la table à carte et notre cap change enfin, on envoie de la toile et on passera sous l´anticyclone. On y gagne 2 nuits fantastiques de portant rapide sur mer plate et sous une lune d´argent. (voir photos!)  Et cap a l´Est. On dépasse même la longitude de Doha sous le regard inquiet de certains qui s´attendaient à un virage a gauche, cap au nord.