Karine Fauconnier : le monde en quelques mots

Karine Fauconnier
DR

Humainement : «Nous avons vécu une histoire forte tous ensemble. Nous avons des caractères différents et des choses qui nous éloignent mais ces deux mois passés ensemble nous appartiennent et nous rapprochent d’une manière qu’il est difficile d’expliquer, qui va au delà des mots.»

Le voyage : « Ces grands voyages méritent aussi des escales pour découvrir les peuples, les cultures et les mœurs de ceux qui vivent là où nous sommes passés. Nous avons vu les Maldives, puis une île au Sud de la Nouvelle-Zélande, ensuite le Cap Horn de nuit mais nous avons pu apercevoir au petit matin la très jolie île des Etats, le long de l’Argentine, puis nous sommes passés très près de l’île de Los Lobos, au large de l’Uruguay, que nous devions laisser à tribord, puis plus rien jusqu’au Golfe d’Oman, où là, de nuit, les flammes gigantesques des puits de pétrole en feu éclairent le ciel comme s’il faisait presque jour. »

Les mers du sud : « Nous avons apparemment traversé un champs d’icebergs mais sans en voir un seul. Sinon, il y fait froid et sombre, mais lorsqu’il y a un rayon de soleil, la lumière est vraiment magique, comme nul par ailleurs. »

24h00 avant la ligne d’arrivée, Karine nous faisait son petit mail de bilan :
 « Au cours de ces deux mois,
Nous n´avons pas :
– Respiré d´air pollué
– Pris une douche ou un bain chaud
– Eu une minute de silence
– Eu un moment d´immobilité
– Dormi dans un lit qui ne remue pas
– Fait de « grasse mat´ »
– Utilise une carte bleue ou un téléphone portable

Et nous avons :
– Eu vue sur la mer
– Bu de l´eau dessalinisée et déminéralisée
– Mangé de la nourriture lyophilisée
– Eu l´horizon à perte de vue sur 360 degrés
– Compté les étoiles
– Vu des dauphins, des baleines, des albatros, des tortues, des poissons volants, des requins…
– Passé tous les méridiens de notre planète, les tropiques, l´Equateur,
– Laissé les trois caps à bâbord
– Essuyé les tempêtes, les calmes plats, un cyclone, des orages
– Eu trop froid dans le grand Sud,
– Eu trop chaud a l´Equateur

Conclusion :

La terre est bien ronde et la lune est ta meilleure amie en mer…