Doha 2006 continue sur sa lancée … 

Doha 2006
DR

Ce matin à l´aube, Geronimo progressait tant bien que mal en direction de Fremantle en Australie Occidentale. A bord, le skipper Olivier de Kersauson semblait quelque peu abattu lors de la conversation avec son équipe à terre, via le téléphone satellite. «Le vent souffle très fort aussi nous faisons tout pour arriver en journée, a t-il déclaré. « Cela va devenir très difficile de manœuvrer le bateau. Une équipe est prête à nous aider à réparer le bateau et à repartir dans la course.  Mais je ne sais pas combien de temps cela va prendre. Nous devons d´abord ouvrir la structure et évaluer les dégâts ». L´équipage espère arriver dans la journée et commencer aussitôt les réparations. Ce sera une course contre la montre… Ses rivaux filent à pleine vitesse dans les Mers du Sud.