Transat Jacques Vabre. Arrivée de Sodebo Ultim 3

Thomas Coville et Thomas Rouxel sur Sodebo Ultim 3 ont franchi la ligne d’arrivée de la Transat Jacques Vabre dans la nuit de vendredi à samedi. Ils terminent 5e en Ultime après une casse de foil.

Ils n’auront pas ménagé leur peine ! Depuis qu’ils ont franchi l’archipel brésilien de Sao Pedro et Sao Paulo dimanche dernier, Thomas Coville et Thomas Rouxel auront eu droit à des conditions météo très particulières qui, jamais, ne leur auront permis de faire route directe dans des conditions stables vers la Martinique, terme de la 15e édition de la Route du Café. Résultat : ils auront empanné une vingtaine de fois en cinq jours, adaptant sans cesse la trajectoire de Sodebo Ultim 3 aux caprices d’un alizé soit évanescent, soit aux abonnés absents.

Ce vendredi 26 novembre, à 22 heures 59 minutes et 41 secondes en Martinique (Samedi 27, 2 heures 59 minutes et 41 secondes, heure métropolitaine), Sodebo Ultim 3 a franchi la ligne d’arrivée de la 15ème édition de la Transat Jacques Vabre en cinquième position de la catégorie Ultime. Le duo Thomas Coville – Thomas Rouxel aura mis 19 jours 14 heures 32 minutes et 41 secondes pour parcourir les 7900 milles théoriques depuis Le Havre à la vitesse moyenne de 16,81 nœuds, mais il a réellement parcouru 9 573.33 milles à 20,35 nœuds.

Les chiffres de la course de Sodebo Ultim 3 :

  • Arrivée à 22 heures 59 minutes et 41 secondes en Martinique (Samedi 27, 2 heures 59 minutes et 41 secondes, heure métropolitaine)
  • Transat Jacques Vabre bouclée en 19 jours 14 heures 32 minutes et 41 secondes
  • Sodebo Ultim 3 a parcouru les 7900 milles du parcours théorique à la vitesse moyenne de 16,81 nœuds.
  • Thomas Coville et Thomas Rouxel en réalité parcouru sur l’eau 9 573.33 milles à la vitesse moyenne réelle de 20,35 nœuds.