Les Class40 feront escale à Roscoff

Skippers avant départ TJV 2013
DR

Seuls sont concernés les Class40 qui, n’ayant pas le même potentiel de vitesse que leurs concurrents de la Transat Jacques Vabre, risquaient de se retrouver au plus fort du coup de vent au milieu du golfe de Gascogne, quand les trois autres classes seraient déjà passées. En fait, les conditions météorologiques sont favorables ce jeudi pour sortir de la baie de Seine, embouquer le raz Blanchard (Nord-Ouest de la presqu’île du Cotentin), parer les îles anglo-normandes. Mais les conditions de navigation vont nettement se durcir à la sortie de la Manche avec l’arrivée d’une nouvelle dépression atlantique.

Les deux MOD70 pourront passer sans trop d’encombres en avant de ce système météo tandis que les Imoca 60 et les Multi50 pourront le longer avant leur atterrissage sur le cap Finisterre avec des grains à plus de 40 nœuds de secteur Ouest. Mais les Class40 auraient été pris dans le renforcement maximum de ce phénomène météo avec une mer très grosse et des rafales très violentes au passage du front samedi matin…

Pendant que les autres classes débouleront vers la pointe espagnole pour attraper un anticyclone qui se forme et se renforce (signe d’une forte accélération ce week-end au large du Portugal), les Class40 patienteront à Roscoff, ce qui ne fait un détour que de six milles par rapport au parcours initial de 5 400 milles.

La Direction de Course décidera alors en fonction des dernières informations météo le temps de neutralisation de la flotte : les équipages étant chronométrés sur la ligne d’arrivée mouillée devant Bloscon, ils repartiront dans le même ordre avec le même écart de temps dès que la situation se sera améliorée en Manche et dans le golfe de Gascogne.

Cette neutralisation entraîne pour conséquence l’interdiction de ravitailler, de faire monter une assistance technique ou un membre extérieur à l’équipage. Ce dernier pourra quant à lui débarquer. A noter que si un concurrent doit effectuer une escale technique avant le port de Roscoff, il sera bloqué à cet endroit avec le même temps de neutralisation, plus deux heures. Cette décision va permettre aux Class40 de démancher comme le reste de la flotte : L’arrêt devrait durer autour de 24 heures…