Bruce Schwab ralenti…

Bruce Schwab - Ocean Planet
DR

Tout dépend du retour du vent sur la zone. Bruce, qui se trouve à la latitude de l’île d’Oléron, n’était plus qu’à 63 milles à 16h00 jeudi, mais progressait lentement vers Les Sables (3,8 nœuds de vitesse de rapprochement). Assez ému de terminer son tour du monde, Bruce a eu la surprise d’entendre sa maman, venue spécialement de Seattle, à la vacation du jour. De nombreux amis du skipper californien ont également fait le déplacement des Etats-Unis et de toute l’Europe pour venir acclamer demain le premier Américain à finir un Vendée Globe.