Résultats du Prologue des Monocoques de la Transat Jacques Vabre

Depart Prologue
DR

Le ciel est gris, la visibilité pas terrible et le vent souffle un petit 10 nœuds sur la baie de Seine. Pas de quoi refreiner les ardeurs de Kito de Pavant et Sébastien Col, les plus prompts à s’élancer pour ce parcours d’une huitaine de milles. Grand genaker à poste pour ce premier bord de reaching, Groupe Bel ouvre la route, suivi comme son ombre par le VM Matériaux de Jean Le Cam et Gildas Morvan. Derrière, c’est la soupe à la grimace pour Marc Guillemot qui se fait enfermer sur la ligne. Encore plus loin, sans doute en proie à un souci technique, Michel Desjoyeaux ferme la marche sur Foncia. Trente minutes plus tard, sur un deuxième bord de reaching qui ramène tout ce joli monde vers la côte où sont massés de nombreux spectateurs, Safran et Foncia sont déjà revenus dans le match, doublant sans coup férir les bateaux de la précédente génération. Le dernier bord, au près serré sous grand génois, sera le bord du panache pour l’équipage de Safran et son skipper Marc Guillemot. « On a vu qu’il y avait moins de vent à gauche. On a fait du cap à mort, on a doublé au vent Ecover et voilà comment on gagne une régate qui avait pourtant fort mal débuté. Je ne peux être que content, c’était quand même la première régate du bateau ». Obligé de tirer un bord pour rejoindre la dernière marque, Groupe Bel finira à la cinquième place derrière Foncia, auteur lui aussi d’un formidable retour, et Gitana Eighty. Les bateaux neufs trustent donc logiquement les premières places, avec cependant un bémol pour Brit Air et Generali, décidément peu à l’aise dans les petits airs.

Bruno Jourdren gagne en Class 40′
Dans la Class’40, les voiliers nouvelles générations ont également pris les devants. Partis 10 minutes après les 60 pieds IMOCA, ils trustent également les premières places, avec la victoire de Lord Jiminy du talentueux Bruno Jourdren, auteur d’un sans faute sur ce parcours.  Il est suivi par les Anglais Tom Gall et Daniel Gohl (Concise) et par l’anglais Peter Harding (40 Degrees), épaulé sur cette Jacques Vabre par la Française Anne Liardet. À noter la bonne prestation de Florence Arthaud (Deep Blue) qui se glisse à la sixième place, sur trente au départ. Une cinquième place pour fêter demain ses 50 ans, voilà un joli dimanche en perspective pour Florence qui, depuis sa victoire dans la Route du Rhum en 1990, n’a jamais cessé de tirer sur les écoutes. Avec son complice Luc Poupon, elle vient démontrer qu’il faudra compter sur elle lors des trois semaines de mer nécessaires pour rallier en Class’40 Salvador de Bahia.Si le plan d’eau a été agité cet après-midi en raison des très nombreux bateaux sur l’eau, la matinée l’a été également suite à une manifestation amicale des marins pêcheurs du Havre. Ils tenaient à dénoncer l’insuffisance des quotas de maquereaux qui leurs sont attribués alors que, comme tout le monde le sait, ils doivent faire face à un prix toujours plus élevé du gas-oil pêche.

CLASSEMENTS DU PROLOGUE DES MONOCOQUES

IMOCA
1.    SAFRAN
2.    ECOVER
3.    FONCIA
4.    GITANA EIGHTY
5.    GROUPE BEL
6.    ARTEMIS
7.    VM MATERIAUX
8.    CHEMINEES POUJOULAT
9.    ROXY
10.    MAISONNEUVE
11.    GENERALI
12.    AVIVA
13.    CERVIN ENR
14.    GREAT AMERICAN III
15.    AKENA VERANDAS
16.    BRIT AIR (OCS)
         PAKEA BIZKAYA 2009 (non partant)

CLASS’40
1.    LORD JIMINY
2.    CONCISE
3.    40 DEGREES
4.    CLARKE OFFSHORE RACING
5.    TELCOM ITALIA
6.    DEEP BLUE
7.    ATAO AUDIO SYSTEM
8.    MISTRAL LOISIRS
9.    GROUPE PARTOUCHE
10.    CHOCOLATS MONBANA
11.    EDF ENERGIES NOUVELLES
12.    PINDAR 40
13.    E. LECLERC
14.    FUJIFILM
15.    APPART’CITY
16.    MERCI LES AMIS !
17.    COMMERCE EQUITABLE
18.    EN AVANT LES ENFANTS !
19.    MERENA
20.    NOUS ENTREPRENONS
21.    GROUPE SEFICO
22.    THIRARD
23.    JARDIN BIO – PREVOIR
24.    GONSER GROUP
25.    GRASSI BATEAUX
26.    A.ST GROUPE (OCS)
26. SIDACTION (OCS)
26. OCEAN WARRIOR KASIMIR PARTNERS (OCS)
26. NOVEDIA / SET ENVIRONNEMENT (ABD)
26. NC (Marc LEPESQUEUX)