Vincent Riou creuse l’écart …

Vincent Riou - PRB
DR

Dame chance tourne obstinément le dos au Britannique Mike Golding. Pour la seconde fois en une même semaine, un irritant scénario se répète, dans des conditions similaires, mais avec des conséquences cette fois plus sévères. Une seconde rupture de drisse de grand voile survenue hier matin, alors que Mike attendait du potentiel de son Ecover aux allures proches du vent de le ramener à nouveau vers le sommet du classement, est sanctionnée ce matin d’un retard sec de 120 milles. L’anglais a réparé dès hier soir, certes, et au prix d’un colossal effort physique, mais il tarde à présent à relancer la machine, englué face à de tout petits airs. Dans le même temps, Vincent Riou, puis Jean Le Cam (Bonduelle) ont viré de bord. Ils remontent à présent tribord amure dans l’alizé de Sainte Hélène. L’écart entre les deux français est bloqué à 140 milles, Jean évoluant près de 250 milles dans l’ouest de Vincent. A noter et pour l’anecdote que les deux hommes s’apprêtent à croiser leur trajectoire aller, bouclant ainsi que l’expliquait hier Le Cam lors de la vacation, un tour du monde effectif.