Une première victoire d´étape pour Bertrand Pacé

Départ de Ziggy Bay Tour d`Arabie
DR

Disputée dans des airs très irréguliers et une mer souvent chaotique, cette avant-dernière manche partie hier de Dibba  s'est achevée par une réduction de parcours à la 3ème et dernière marque qui a été favorable à l'équipage de Bertrand Pacé. Sans surprise, peu après le coup d'envoi, on a vite retrouvé aux commandes de cette flotte de neuf Farr 30, les abonnés des premières places depuis le début de l'épreuve. A savoir, Courrier Dunkerque, CommercialBank, BAE Systems et les filles de Al Thuraya qui n'ont jamais abandonné l'espoir de monter sur un podium d'étape.

- Publicité -

Progressant le long des côtes, zigzagant entre les filets de pêche, les concurrents ont enfin touché du vent après 20 milles de course. A ce moment, une flottille de plus de 200 cargos étendue sur 3 milles est venue  pimenter les hostilités en faisant de ce passage l'un des moments les plus stressants depuis Manama, obligeant les concurrents à slalomer entre des montagnes d'acier. «Les navires étaient énormes, ils ont complètement bloqué le vent. Le jeu consistait à trouver le meilleur passage pour traverser cet obstacle afin de pouvoir continuer à avancer. C'était un spectacle incroyable", souligne le skipper de Team Bahrain, Qassim Abdelrazaq.

Alors que qu'en fin de nuit, les concurrents s'approchent de la 3ème marque, le directeur de course, Jean-Michel Gandon annonce une réduction de parcours. Il leur fait grâce des derniers 34 milles le long des côtes alors que la brise menace de tomber complètement.Victorieux sans le savoir avant de franchir la ligne, Bertrand Pacé s'amuse de la situation : « Quand nous sommes arrivés sur la ligne, nous pensions que Courrier Dunkerque était devant nous. La lumière en tête de mât est très petite et il était très difficile de les voir. Aussi quand on nous a dit qu'on avait gagné cette 5ème étape, nous étions vraiment surpris et très contents. »

A l'arrivée au ponton, Cédric Pouligny, le skipper du team franco-omanais de BAE Systems qui terminait 2ème de cette manche précisait : "C'était une course assez amusante. On s'est bien battus avec CommercialBank et Courrier Dunkerque qui, à un moment, nous avaient bien distancés. Puis le vent est tombé et nous nous sommes retrouvés dans une position plus favorable qui nous a permis de remettre la pression sur nos adversaires, notamment sur Courrier Dunkerque que nous avons réussi à précéder sur la ligne d'arrivée. "

«C'était une étape difficile, déclarera de son côté Daniel Souben qui voit s'envoler  ce matin tout espoir de grand chelem sur ce Tour. Nous sommes déçus que le parcours ait été raccourci car nous pensons que le vent était en train de rentrer, et que nous aurions pu revenir dans le match sur le finish." La réduction de parcours faisait un autre déçu, Team Ras Al Khaimah qui ne parvenait pas à franchir la ligne dans le temps limite.

Les 9 concurrents vont maintenant se concentrer sur la dernière et brève étape, entre Mussanah et Muscat, dont le départ sera donné ce lundi matin. Les conditions météo annoncent un final flamboyant grâce à une brise bien établie qui amènera la flotte dans la marina de The Wave, Muscat.

ETAPE 5 
1 – Team Commercialbank (Qatar)
2 – team BAE Systems (Oman)
3 – Courrier Dunkerque (France)
4 – Al Thuraya Bank of Muscat (Oman)
5 – Team Kingdon of Saudi Arabia (EAU)
6 – Team Bahrain (Bahrain)
7 – Muscat 2012 (Oman)
8 – Team Renaissance (Oman)
9 – Team Ras Al Khaimah (Ras Al Khaimah)

CLASSEMENT GÉNÉRAL APRÈS 5 ETAPES
1 – COURRIER DUNKERQUE  – 9 POINTS  
2 – COMMERCIALBANK – 19 POINTS
3 – BAE SYSTEMS – 20 POINTS
4 – AL THURAYA BANK OF MUSCAT – 38 POINTS
5 – TEAM RENAISSANCE – 39 POINTS
6 – KINGDOM OF SAUDI ARABIA – 54 POINTS
7 – TEAM BAHRAIN – 55 POINTS
8 – MUSCAT 2012 – 64 POINTS
9 – RAS AL KHAIMAH AK – 73 POINTS