Un cocktail météo varié et corsé

Sur l´échiquier de l´Atlantique Sud , la régate est lancée dans des conditions pas faciles à négocier. Hier avec un vent orienté à l´Ouest Nord – Ouest, les trois premiers qui ont paré avec difficulté les îles Falklands glissaient à nouveau sur la route au bon plein. Mais à écouter Jean Le Cam, la nuit n´avait pas été de tout repos. » C´était du louvoyage dans la pétole. A côté des Malouines la mer n´était pas facile. On se serait crû dans le Raz de Sein avec des passages de brume et de forts courants. Heureusement depuis deux heures du matin cela a changé. Je suis au travers et la mer s´est rangée «  » confie Jean le Cam. L´irrégularité du vent exige une présence accrûe sur le pont à plus forte raison quand les petits camarades de jeu sont revenus près de votre tableau arrière. »