Lionel Lemonchois remporte le Tour de Wight

Prince de Bretagne Tour de l`île
DR

Aucune déception néanmoins: "les conditions n’étaient pas idéales pour battre le record. Il y avait beaucoup de mer et sortir du Solent (bras de mer entre l’île et la côte anglaise) au près n’a pas été une mince affaire: deux heures à tirer des bords en enchaînant les manoeuvres. Après le passage des Needles, on a pu faire fumer l’écume, c’était plutôt sympa mais ça tapait fort avec la mer formée. Pas la moindre petite casse à déplorer en tout cas", a expliqué Lionel.

Malgré un temps "britannique": vent, bruine et mauvaise visibilité, l’équipage est satisfait de son ‘Tour’ tout de même établi en moins de quatre heures. "Pour s’attaquer sérieusement au record, il faut du vent de nord et un peu moins de mer pour pouvoir aller vite sur chaque côté de l’île", a conclu Lionel.

Le trimaran fait actuellement route vers Saint-Malo où il s’offrira, comme son équipage, une petite semaine de pause avant de s’attaquer ensuite à la Cowes-Dinard, le 8 juillet.