Les jeunes redécouvrent les AC45

Premiers entraînements à San Francisco
DR

Le directeur sportif de cette épreuve, Hans-Peter Steinacher souligne que les soixante participants souhaitent tous devenir des pros et estime que 20% vont participer part la suite à la Coupe de l’America ou d’autres grandes épreuves du calendrier. Certaines équipes ont été sélectionnes lors d’une série d’épreuves en février dernier, tandis que d’autres ont reçu le soutien des équipes qui ont participé aux AC World Series.  Quant aux deux équipaes américaines, elles ont été sélectionnées en novembre dernier et sont menées par Charlie Buckingham et Ian Andrewes. Buckingham est déjà classé numéro 3 mondial en Laser, tandis qu’Andrewes court à bord des mutis, des Moth et des skiff de 18 pieds.

Après avoir navigué à bord de l’AC45 Energy Team à Naples, sur l’Extreme 40 du Groupama Sailing Team à Lorient, en Formule 18 et Open 7.50 à l’Ecole Nationale de Voile de Quiberon, les sept jeunes de Next World Energy se sont à nouveau entraînés à Quiberon, en Sailing One 25. Arthur Ponroy, Antoine Lauriot-Prévost, Hubert Savatier, Romain Bellet, Valentin Bellet, Paul Dagault et Edouard-Marie Alikiagaléléi ont profité de la présence de quelques sparring spartners de luxe pour ce dernier galop d’essai avant de partir pour San Francisco : Sébastien Col et Fred Le Peutrec.

Cet été, tous les équipiers de l’AC45 français ont énormément navigué. Quatre d’entre eux étaient sur le Tour de France à la Voile : Arthur Ponroy et Edouard-Marie Alikiagaléléi à bord Courrier Dunkerque (2e de l’épreuve), Paul Dagault sur Sodebo (4e) et Hubert Savatier avec l’équipage de Normandie (vainqueur du classement amateur). Arthur Ponroy a aussi réalisé une autre jolie performance en décrochant la 6e place des mondiaux de J80 à Marseille. Romain et Valentin Bellet ont pour leur part terminé vice-champions du monde de Formule 18 en Italie. Enfin, Antoine Lauriot-Prevost a fait beaucoup de M2 sur le lac Léman – un bon entraînement avant la prise en main de l’AC45.

Parmi les autres talents confirmés, on note la participation de Peter Burling dans l’équipe australienne. Il a gagné la médaille d’argent aux JO de Londres en 49er et son co-équipier, Bernardo Freitas a terminé à la huitième place.

Quant aux Suisses, l’équipe de Team Tilt a déjà effectué 150 jours de préparation depuis novembre dernier. Les Australiens d’Objective Australia affichent également leurs ambitions. Le skipper Jason Waterhouse : “Nous avons le numéro 1 mondial en Laser (tacticien Tom Burton), le meilleur Australien en Nacra (Waterhouse, 6e au Mondial 2013) et le meilleur spécialiste de Moth (Josh McKnight, champion du monde en 2012). Nous sommes fin prêts !”

Au cours des jours à venir, les équipes vont redécouvrir les AC45. Hans-Peter Steinacher précise que désormais ce sera aux équipages de performer, tandis qu’avant ils profitaient des conseils d’un entraîneur. « C’est enfin le moment de vérité.”