Figaro. Dernière saison avec le Team Bretagne-CMB pour Tom Laperche

Tom Laperche, skipper du Figaro Bretagne CMB Espoir 2eme de la 1ere étape de la Solitaire Urgo Le Figaro 2019 - en mer le 06/06/2019 @ Alexis Courcoux

Tom Laperche attaque sa quatrième et dernière saison au sein du Team et ses ambitions sont particulièrement élevées. « Je veux profiter au maximum de ma dernière année sous les couleurs du Team », confirme l’intéressé qui, après deux troisièmes places sur la très exigeante Solitaire du Figaro en 2020 et 2021, vise clairement la victoire sur cette même épreuve en 2022. « Pour atteindre mon objectif, je n’envisage pas de me reposer sur mes acquis. Je veux tout pousser au maximum, qu’il s’agisse de réglages, d’analyses de données du bord, de préparation mentale, de préparation physique ou encore de météo. Mon objectif sur cette saison est donc avant tout de performer et de m’exprimer au plus haut niveau ». Les ambitions sont donc claires pour le skipper Performance !

- Publicité -

La saison 2022 s’annonce à la fois dense et riche pour les skippers Espoir, Performance et Océane du Team Région Bretagne – Crédit Mutuel de Bretagne. Au programme cette année : 5 épreuves comptant pour le Championnat de France Élite de Course au Large, parmi lesquelles la fameuse Solitaire du Figaro. Si Tom Laperche, Gaston Morvan et Chloé Le Bars ont en commun l’objectif de faire briller les couleurs de la Région et du CMB, ils affichent toutefois des ambitions différentes.

Si Tom est parfaitement déterminé, Gaston Morvan n’est pas en reste. Le jeune Finistérien, qui était parvenu à signer une remarquable 7ème place et à remporter le classement bizuth sur la Solitaire du Figaro l’an dernier, nourrit, lui aussi, de grandes ambitions. « Faire dans le Top 5 à chaque grande course est mon objectif. Je ne me surestime pas mais maintenant que j’ai pu voir ce dont j’étais capable, je suis super motivé ! », commente Gaston.
Le skipper Espoir participe à tous les stages mis à place par le Pôle Finistère Course au Large depuis la fin du mois de janvier. Il met toutes les chances de son côté : « Avec Tom et Chloé, nous sommes dans une bonne dynamique. J’ai pu partager des entraînements en double avec des marins tels que Nicolas Lunven, Pascal Bidégorry ou encore Robin Follin qui m’ont chacun apporté une part de leur expérience », ajoute le skipper.

Définir des axes de travail et progresser
Chloé Le Bars, la nouvelle skipper Océane s’apprête, quant à elle, à faire ses premiers pas sur le circuit. Son objectif cette année est de développer son projet, de prendre ses marques et de progresser.
« Mes partenaires d’entraînement et de Team ont aujourd’hui un temps d’avance sur moi. Ils sont tous de bons conseils et je n’hésite donc pas à leur poser des questions. Même chose avec les préparateurs des bateaux. Je ne pouvais pas rêver mieux pour progresser et avancer », assure la skipper Océane qui a, comme les autres, enchaîné les navigations ces dernières semaines, et ainsi pu identifier des axes de travail prioritaires. « J’ai déjà bien progressé dans les manœuvres et sur les réglages. C’est beaucoup de changements pour moi après le Mini 6.50 d’autant que le Figaro Bénéteau 3 est un bateau très physique mais je commence à prendre mes marques même si j’ai bien conscience d’avoir beaucoup de travail sur la planche ! », note Chloé dont l’objectif principal cette saison sera d’élever graduellement son niveau de jeu. « Je ne me fixe pas d’objectifs de résultats. Mes priorités sont de progresser et de me faire plaisir sur l’eau », termine la navigatrice.

Source : CMB