Violette Dorange avec l’artiste Speedy Graphito ensemble pour la Fondation Apprentis d’Auteuil

La jeune navigatrice Violette Dorange, toujours en quête de nouvelles expériences et de nouvelles rencontres, avait sollicité début février via Instagram l’artiste plasticien Speedy Graphito*, pionnier de l’art urbain français et reconnu dans le monde entier, avec bien sûr une petite idée derrière la tête !
Objectifs : sa nouvelle tenue de voile imaginée par Speedy et une fresque réalisée avec les jeunes d’Apprentis d’Auteuil !
L’artiste plasticien touché et séduit par la démarche « audacieuse » de Violette a tout de suite accepté le challenge et s’est prêté au jeu avec bonheur ! Un souvenir gravé dans le mur !

- Publicité -

« J’avais envie de faire quelque chose de super original en demandant à un artiste de customiser ma tenue de voile et en créant un petit événement avec les jeunes de la Fondation Apprentis d’Auteuil », résume Violette Dorange. « En cherchant sur Internet et Instagram, je suis tombée sur Speedy Graphito. Je ne le connaissais pas contrairement à mes parents qui l’appréciaient beaucoup ! Reconnu pour ses graffitis comme l’un des pionniers du street-art en France, il pouvait réaliser quelque chose de coloré, de vivant qui plairait aux jeunes. »

La suite ? Violette contacte Speedy. Ils conviennent d’un rendez-vous le 5 février au Musée en Herbe à Paris où Speedy Graphito expose son univers « Mondes imaginaires », avant de retrouver les jeunes de la MECS Sainte-Thérèse (Maison d’Enfants à Caractère Social).

« J’ai tout de suite été séduit par la démarche et l’enthousiasme de Violette », reconnaît Speedy Graphito. « J’aime les jeunes passionnés, à fond dans leur projet. Violette m’a touché. Moi-même engagé dans plusieurs associations caritatives, je trouve son investissement avec Les Apprentis d’Auteuil très fort, très grand. Il m’a semblé normal de partager du temps avec elle et les jeunes. »

Un lien fort et de beaux souvenirs
À la MECS Sainte-Thérèse, l’artiste a recouvert de graffs la salopette et le ciré de Violette, avec de gros marqueurs indélébiles, « effet tatouage garanti qui a l’air de lui plaire » s’amuse-t-il.
« Speedy Graphito a totalement improvisé ma tenue », souligne admirative Violette. « On retrouve la mer à travers des poissons, des vagues, une grosse pieuvre. J’espère que cette très belle tenue va attirer les regards, susciter des questions : Qui l’a réalisée ? Pourquoi je l’ai fait faire ? À moi d’expliquer le projet DeVenir avec Apprentis d’Auteuil. De marquer mon lien avec la fondation. »
En attendant, Violette a répondu aux nombreuses questions des jeunes présents, avant de les inviter à révéler leurs talents dans une fresque réalisée avec elle et l’artiste, sur le mur d’un lieu de vie de la MECS. « Tous ensemble, nous avons passé un super moment dont il restera un lien très fort noué avec Speedy Graphito et deux très beaux souvenirs », confie Violette. « Un moment fort en échanges et en émotions », commente l’artiste. « Rien ne vaut ces instants de partage et de passion ! »

Un jeune, une navigatrice et la mer
Engagé dans un match de foot au profit d’une association caritative, Valdo, 16 ans, n’a malheureusement pas vécu cette rencontre. N’empêche, il a enfilé avec un bonheur non dissimulé la nouvelle tenue de voile de « sa » navigatrice et posé, heureux et fier, devant la fresque. En se souvenant de ses deux précédentes rencontres avec Violette, l’une en vis-à-vis et l’autre en visioconférence.
« Lorsque Violette est venue nous voir l’an dernier à la MECS, j’avoue que j’aimais bien les bateaux mais je ne m’intéressais pas à la voile. Je ne savais même pas que le Vendée Globe existait !

C’est Violette qui me l’a appris. Je sais, aujourd’hui, qu’elle veut participer au Vendée Globe 2024. Je lui souhaite bonne chance !
En fait, Violette m’impressionne par son vécu, sa motivation, son engagement. La voile, c’est son métier. Elle sait ce qu’elle doit faire. Mais quand je vois ce qu’elle réalise à son âge, je me dis que tout est possible dans la vie.
Sa nouvelle combinaison imaginée par Speedy Graphito est très originale, très lumineuse, très belle. Le poisson rappelle l’océan ; la vague, celle qu’elle doit franchir. Moi qui suis venu du Cameroun en France par la mer, jamais je n’oublierai son conseil : ne rien lâcher. Je garderai la petite carte qu’elle m’a dédicacée et je la soutiendrai à fond. »

Pour réaliser son rêve – participer au Vendée Globe 2024, la course à la voile autour du monde en solitaire, sans escale et sans assistance – Violette Dorange doit boucler son budget et porter toujours plus haut et loin son projet DEVENIR avec Apprentis d’Auteuil.

Plus que jamais engagée pour Apprentis d’Auteuil, Violette Dorange diffusera, chaque fin de mois, une vidéo pour partager ses liens avec les jeunes et les familles. Sujet de cette première : sa rencontre avec Speedy Graphito, pionnier du street-art, et les jeunes de la Maison d’enfants Sainte-Thérèse à Paris. « En demandant à Speedy Graphito de customiser ma tenue de voile et de réaliser une fresque avec les jeunes, j’ai voulu créer un petit événement : susciter la curiosité dans le monde de la mer et laisser le souvenir d’une belle rencontre. »

Le projet Devenir, c’est un défi sportif sociétal, un collectif de partenaires associés à une cause, celle de la jeunesse en difficulté. C’est aussi une association forte avec la Fondation Apprentis d’Auteuil qui, depuis 150 ans, œuvre pour soutenir ces jeunes et leurs apporter une éducation de qualité.

Un bel équipage
Apprentis d’Auteuil et Violette Dorange ont signé un partenariat où la fondation n’apporte aucun financement. La navigatrice appose le logo d’Apprentis d’Auteuil sur la grand-voile de son bateau baptisé DeVenir, pour lui donner la plus grande visibilité possible. Elle invite, bénévolement, le grand public à faire des dons à la fondation. Elle implique également ses sponsors dans des actions de mécénat au profit des jeunes et des adultes d’Apprentis d’Auteuil.

« La confiance peut sauver l’avenir » est le crédo de la fondation, c’est aussi le résumé de l’aventure du Projet DeVenir : des partenaires ont choisi de faire confiance à une jeune femme de 20 ans pour parier sur l’avenir !

Violette Dorange, une sportive engagée

Palmarès de la jeune femme de 20 ans, sportive de haut-niveau en voile et étudiante en ingénierie à l’INSA de Rennes :

2021 : Solitaire du Figaro / 19ème au classement général
2021 : Transat en Double Figaro / 9ème avec Alan Roberts
2020 : Solitaire du Figaro / 30ème – A 19 ans Violette est la plus jeune femme sur La Solitaire du Figaro
2019 : Mini Transat 6.50 / 16ème
2018 : Championnat du Monde Jeunes 420 (USA) / médaille de bronze
2017 : La 1ère à traverser le détroit de Gibraltar sur un Optimist
2017 : Vice-Championne du Monde de 420 Sanya (Chine) ; Championnat d’Europe Open 420 à Athènes (Grèce) / 3ème ; Championne de France 420
2016 : La 1ère à traverser La Manche sur un Optimist – Ile de Wight / Cherbourg
2016 : Championnats du Monde Jeunes en 420 à Auckland (NZL) / Médaille de bronze ; Championne de France 420
2015 : Championnat d’Europe Optimist (Pays de Galles) / 4ème