Bunker Queen vainqueur de la Gold Cup !

Dragon Gold Cup
DR

Bunker Queen n’a fait aucun faux pas sur la route de la victoire. Mieux, il a réalisé une magnifique Gold Cup en se classant toujours dans les 10 premiers, sauf aujourd’hui où il a fini 28ème. C’était, sur le papier, la panacée pour la victoire. Tous le savaient, mais parmi les 77 concurrents, Marcus Wieser a été le seul à s’y tenir. Ainsi, les grands favoris ont tous, à un moment ou un autre, trébuché et vu la victoire leur échapper. Avec l’impossibilité de retirer une course au classement, la Gazprom International Dragon Gold Cup n’autorisait aucune erreur.

Ultime course
Après une interruption de procédure à cause d’une bascule de vent et un rappel général, le départ a pu être donné à 12 heures 12. Deux bateaux ont franchi la ligne prématurément, ils sont donc disqualifiés, il s’agit de FRA 207 et UKR 1.
Un vent de 15 nœuds, instable en direction, du clapot… Telle était l’ambiance que la baie de Douarnenez réservait aux 77 équipages de la Gazprom International Dragon Gold Cup pour leur dernière course. Après cinq jours de petit temps, ces conditions un peu plus musclées n’étaient pas pour déplaire aux Dragonistes.

Markus Wieser, très prudent, a franchi la ligne en milieu de flotte. Malgré ses 36 points d’avance sur Bunker Boys (UKR 8), le boss de Bunker Queen (UKR 7) n’avait pas l’intention de prendre le moindre risque aujourd’hui. «Je suis content, je ne me mets pas la pression, mais je ne perds pas de vue que la Gold Cup n’est pas terminée» disait-il ce matin avant de gagner la zone de départ. Yevgen Braslavets, son poursuivant au général, semblait décidé à lui ravir un maximum de points en passant la bouée au vent avec les 10 premiers, tandis que Markus Wieser empannait alors en 25ème position. C’est le Dragon de Marcus Brennecke (GER 11) qui donnait le tempo dès le premier passage et maintenait la pression mille après mille, suivi par José Matoso (POR 55) auteur d’une très belle course, tout comme Thomas Müller (GER 1133), qu’une remontée spectaculaire de près de 10 places en quelques milles mènera à la troisième marche du podium.