Bruce Schwab, demain aux Sables d´Olonne 

Bruce Schwab - Ocean Planet
DR

De la neige pour Schwab !
La neige qui tombe sur toute la France depuis deux jours est également allée faire un tour au milieu du golfe de Gascogne. Cette nuit, l’Américain Bruce Schwab (Ocean Planet) a eu le droit, lui aussi, à des petits flocons de neige sur le pont de son monocoque 60 pieds ! Salué ce matin par un bâtiment de la Marine Nationale, Bruce Schwab est toujours attendu aux Sables d’Olonne jeudi après-midi, si les conditions ne faiblissent pas trop. A moins de 183 milles de l’arrivée à 16h00 mercredi, le compte à rebours est lancé pour l’Américain qui doit entrer dans le chenal avant 20h00 s’il ne veut pas rater la marée. Nul doute qu’une nuit de plus en mer par le froid actuel ne doit guère enchanter le skipper d’Ocean Planet…

Benoît passe Madère
Le prochain candidat à l’accueil sablais après Bruce Schwab est Benoît Parnaudeau (Max Havelaar-Best Western) qui vient de franchir la latitude de Madère. Benoît, qui profite de bonnes conditions pour aligner des journées de 240 milles, n’est pas attendu aux Sables avant le milieu de semaine prochaine. Moins de 500 milles derrière, Anne Liardet (Roxy) profite également de ces mêmes conditions de portant pour afficher de belles moyennes. Comme Benoît, Anne espère conserver ce vent portant le plus longtemps possible, peut-être jusqu’à l’entrée du golfe de Gascogne. En queue de flotte, Raphaël Dinelli (Akena Vérandas) et Karen Leibovici (Benefic) remontent toujours au près dans l’alizé de nord-est. Ça tape ! C’est long ! Mais au moins il fait chaud… Pour l’instant, Raphaël et Karen remontent du mieux possible vers le nord pour aller chercher les vents des dépressions qui leur permettront ensuite de faire route directe vers l’Europe.