Alessandro di Benedetto onzième aux Sables

Alessandro di Benedetto arrivée
DR

La course d’Alessandro Di Benedetto ne peut se comparer à celle de ses concurrents. Il ne dispose pas de la machine permettant de rivaliser au sein du peloton, il n’a pas d’expérience de la course au large proprement dite. Il décide donc de naviguer à sa main, apprivoisant son bateau petit à petit. Handicapé par une grippe contractée avant le départ, les premiers jours de course sont difficiles pour lui. Rapidement, il se trouve relégué en queue de flotte et doit se trouver d’autres sources de motivation pour vivre au mieux son tour du monde. Sa course, Alessandro va la construire avec beaucoup d’intelligence autour de la valorisation des petits plaisirs de la vie quotidienne.

- Publicité -

Avec beaucoup de brio, Alessandro raconte donc son tour du monde. La rencontre avec un héron garde-bœuf, les salades qu’il a mises à germer pour pouvoir se nourrir de verdure, les bons petits plats qu’il n’omet pas de se mitonner. Le passage du Horn éclaire d’un jour différent le parcours du skipper de Team Plastique. Non content d’avoir su égayer ses comptes-rendus quotidiens de son éternelle bonne humeur, le navigateur a pris petit à petit, la mesure de son bateau et le mène au rythme d’un véritable coureur du large. Il a même son lot d’avaries, comme la perte de plusieurs de ses voiles d’avant ou des soucis de drisses qui l’obligeront à monter plusieurs fois en tête de mât. Enfin une chute dans le cockpit suite à un empannage involontaire lui vaudra une côte cassée. Mais, jamais Alessandro ne s’est départi de cette égalité d’humeur témoignant de son bonheur d’être en mer. En arrivant ce vendredi 22 février, il améliore de plus d’une journée le temps de référence de son pote Arnaud Boissières, qui lui a mis le pied à l’étrier.

– Plus grande distance parcourue en 24 heures : 405 milles (à 16,9 nœuds de moyenne), le 15 décembre 2012
– Les Sables – équateur : 15j 20h 03mn (record détenu par Jean Le Cam en 2004-2005 en 10j 11h 28mn)
– Equateur – Bonne Espérance : 16j 09h 25mn (record JP Dick 12j02h40mn)
– Bonne Espérance – Cap Leeuwin : 14j 20h 45mn (record F Gabart 11j 06h 40mn)
– Cap Leeuwin – Cap Horn : 25j 03h 16mn (record F Gabart 17j 18h 35 mn)
– Cap Horn – équateur : 18j 05h 08mn (record F Gabart 13j 19h 28mn)
– Equateur – Les Sables d’Olonne : 17j 15h 57mn