New York – Les Sables d’Olonne : dernier test avant le Vendée Globe

0
1435
14_18023 ©Th.Martinez/Sea&Co/OSM . NEW YORK CITY - NEW YORK- USA. 1st June 2014. Start of IMOCA OCEAN MASTERS NY-BCN Race ( 3700NM), double handed sailing race.

Il y aura un programme d’animations conséquent. Un prologue au départ de Newport, le port mythique d’arrivée des transats en solitaire, le village de la course au cœur de Manhattan (North Cove Marina), une course de promotion caritative sur l’Hudson River, un départ au pied de la Statue de la Liberté, le programme de la New York – Vendée (Les Sables d’Olonne) devrait offrir un spectacle époustouflant lors de la semaine de présence des concurrents sur le site new yorkais.

Offrir aux New Yorkais un programme d’exception, permettre de découvrir la richesse maritime de ce qui demeure un des plus grands ports de la côte est des Etats-Unis, mais aussi inscrire dans la mémoire des skippeurs ces moments forcément inoubliables ne sera pas le moindre des mérites de la course. Qui n’a jamais rêvé de tirer des bords au pied des gratte-ciels de Manhattan ou devant le pont de Brooklyn ?
Ultime test en solitaire

Mais surtout la New York – Vendée (Les Sables d’Olonne) sera la dernière grande confrontation en solitaire avant l’ultime rendez-vous du Championnat du Monde IMOCA Ocean Masters 2015-2016. Affectée d’un coefficient 4, cette transat en solitaire sera la dernière occasion de prendre date vis-à-vis de la concurrence. Même dans les conditions estivales sur ce parcours toujours délicat à négocier, il faudra savoir doser les choix de route, aller chercher les dépressions qui circulent sur l’Atlantique Nord aux latitudes élevées. L’orthodromie, la route la plus courte, propose de raser les bancs de Terre Neuve où la brume est fréquente, puis de continuer de monter vers des latitudes nord à la limite des glaces dérivantes. Autant dire un avant-goût de ce que sera l’hiver prochain dans les mers du Sud.

Au-delà des aspects sportifs stricto sensu, la New York – Vendée (Les Sables d’Olonne) sera aussi l’occasion de tester les systèmes de communication et notamment les vidéos embarquées dans la perspective du Vendée Globe. Ce sera enfin, lors de l’arrivée des solitaires aux Sables d’Olonne, un avant-goût des émotions que le public devrait s’apprêter à vivre au mois de novembre prochain lors du départ du tour du monde, la chaleur de l’été en plus. La collaboration étroite entre l’organisateur, le Conseil départemental de Vendée et la Ville des Sables d’Olonne témoigne des relations de confiance nouées à l’occasion de la création de cette course phare du calendrier. A l’instar de la New York – Barcelone qui avait précédé la Barcelona World Race, la New York-Vendée (Les Sables d’Olonne) sera la plus belle des introductions au Vendée Globe.

Renseignements pratiques :
Prologue de départ (21-22 mai) : Newport – New York
Village de course au pied du One World Trade Center
Charity Race, le 27 mai
Départ le 29 mai
3050 milles sur l’orthodromie
Arrivées prévues à partir du 6 juin
Village Arrivée à Port Olona (Esplanade Vendée Globe)

Ils ont dit :
Jean Kerhoas, Président de la Classe IMOCA : «C’est une grande satisfaction pour la classe IMOCA d’accueillir cette nouvelle épreuve qui servira de dernière répétition avant le Vendée Globe, que ce soit pour les bateaux à foils encore en phase d’optimisation, les bateaux éprouvés de la précédente génération ou bien encore les bizuths en quête d’une qualification. Avec une Transat en solitaire, au départ de New York, ville iconique sur le plan international, jusqu’aux Sables d’Olonne, fief du fameux tour du monde, tous les ingrédients sont réunis pour une très belle fête sportive.»

Yves Auvinet, Président du Conseil départemental de Vendée : «Ce départ de la transat à New York est un véritable atout pour la reconnaissance du Vendée Globe aux Etats-Unis et nous donne les moyens d’accélérer son internationalisation. Grâce à nos excellentes relations avec le circuit IMOCA Ocean Masters, son arrivée en Vendée sera l’occasion de préparer l’accueil des skippers et de créer un véritable engouement dans notre département tourné vers la mer, avec ses 250 kms de côtes, son industrie nautique et sa population de passionnés.»

Didier Gallot, Maire des Sables d’Olonne : «C’est un grand bonheur d’accueillir cette course pour la ville des Sables d’Olonne, son port, son chenal, son ponton, ses habitants et ses équipes totalement impliquées dans son organisation, grâce à son savoir-faire historique. Nous remercions les organisateurs de nous apporter cet événement qui va permettre de valoriser la ville dans la cité mythique de New York et aux Etats-Unis.»

Peter Bayer, Directeur général d’OSM : «En créant la Transat New York-Vendée (Les Sables d’Olonne), nous sommes heureux d’enrichir le Championnat du Monde IMOCA Ocean Masters. Cette nouvelle épreuve a aussi pour objectif de soutenir le développement international du Vendée Globe, conformément à notre souhait de favoriser les synergies entre les différents événements de notre championnat. Nous remercions le département de la Vendée et la ville des Sables d’Olonne d’y contribuer activement.»

Jacques Caraës, directeur de course : «Avec un peu plus de 3000 milles majoritairement au portant, les skippers auront l’opportunité de fourbir leurs armes avant le grand saut du tour du monde par les trois caps. Quelques jours après l’ouverture des inscriptions, son plateau très varié d’une quinzaine de bateaux promet d’ores et déjà une magnifique confrontation sportive à tous les niveaux.»

Stéphane Le Diraison, skipper pré-inscrit : «La Transat New York-Vendée (Les Sables d’Olonne) sera ma première course à la barre de l’IMOCA60 que je viens d’acquérir ! Je suis très excité de figurer parmi la liste prestigieuse des inscrits, aux côtés des grands noms de la classe. Ce sera pour moi un excellent essai en conditions réelles avant de me lancer dans l’aventure du Vendée Globe et bien sûr de me qualifier. J’espère pouvoir dévoiler rapidement l’identité de mes partenaires et le nom de mon bateau.»

Les engagés au 10 décembre 2015 : Armel Le Cléac’h (Banque Populaire VIII), Sébastien Josse (Edmond de Rothschild), Alex Thomson (HUGO BOSS), Tanguy de Lamotte (Initiatives-cœur), Jérémie Beyou (Maître CoQ), Fabrice Amedeo (Newrest-Matmut), Eric Holden (O Canada), Vincent Riou (PRB), Yann Eliès (Quéguiner-Leucémie Espoir), Morgan Lagravière (Safran), Paul Meilhat (SMA), Nandor Fa (Spirit of Hungary), Jean-Pierre Dick (StMichel-Virbac), Stéphane Le Diraison.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.