Gérald Véniard Figaro 2006
DR

« On s’est bien bagarrés ! »
Cette Solo Ports de France 2007 avait comme un avant de goût d’étape de Solitaire du Figaro : 270 milles disputés dans des conditions météo très variées sur un parcours tactique, une bagarre au couteau pendant 36 heures, nuits blanches, réglages et contrôle permanent des adversaires, pour une arrivée des trois premiers concurrents en… quatre minutes !

« Le parcours était compliqué, il y avait du niveau, on s’est bien bagarré ! Nous étions vraiment dans des conditions d’étape de la Solitaire du Figaro », commente Gérald à son arrivée. « C’était très serré avec Fred Duthil, Corentin Douguet et moi. Il y a eu des options tactiques à ne pas louper. Avec ses deux tours de Belle île, le passage sous l’île de Groix, la grande descente vers Saint-Nazaire, le parcours ne manquait pas d’opportunités. J’ai eu des soucis de pilote automatique : je n’ai pas pu m’en servir sur toute la seconde partie du parcours … Du coup je n’ai dormi que deux fois ¼ d’heure la première nuit et pas du tout la seconde ! Je n’ai pas vraiment pris le temps de manger non plus car nous étions tout le temps au contact avec Fred. Cela nous a d’ailleurs permis de faire de très intéressants « speed tests » (essais de vitesse, ndlr) ! Le bateau va vite, notamment au près, je suis content de cette remise en jambe ! » Dans dix jours, du 17 au 19 mai, le Figaro Scutum sera à nouveau en course sur la « Figaro Solo Les Sables 2007 », un parcours d’environ 250 milles (460 km) entre les Sables d’Olonne, l’île de Ré et Yeux et une marque de parcours au large de Saint Gilles Croix de Vie.

Parés pour la Solitaire du Figaro
Le skipper Scutum et son Figaro sont donc parés pour le grand rendez-vous du mois d’Août de la Solitaire Afflelou Le Figaro. D’ici là, Gérald s’investit et s’implique également au sein de l’équipe du monocoque de 60 pieds « Akéna », où le rochelais occupe le poste de navigateur. Début mai, il a participé sur Akéna au « Grand Prix Petit Navire » de Douarnenez, et début juin, Gérald sera au départ de la première grande épreuve du circuit IMOCA de la saison 2007 : le Tour des îles Britanniques* à Calais.

Nouveaux horizons, expériences enrichissantes
En s’ouvrant à de nouvelles expériences sur des circuits professionnels aux côtés d’autres skippers expérimentés, Gérald enrichi encore son expérience de marin et de régatier. Ainsi fin avril, le skipper Scutum remportait la « Roma per tutti » – une grande épreuve italienne qui rassemble d’excellents équipages issus d’horizons très divers – à bord d’un Farr 52 (un voilier de 50 pieds) et avec un équipage de 12 personnes !

Source Scutum