Vendée Globe. Nicolas Troussel veut prendre sa revanche en 2024

Nicolas Troussel s’entraine à bord de l’Imoca Corum l'Epargne, pour le Vendée Globe au large de Lorient, le 25 Septembre 2020. (Photo Eloi Stichelbaut / polaRYSE / Corum l'Epargne).

Une mise à l’eau tardive, un démâtage au 9e jour de course, le dernier Vendée Globe aura été difficile pour Nicolas Troussel pourtant bien parti. Son partenaire Corum L’Epargne lui renouvelle sa confiance et c’est avec un goût de revanche que Nicolas Troussel entend bien se préparer pour 2024 avec un IMOCA optimisé.

- Publicité -

C’est avec enthousiasme et ambition que CORUM L’Épargne poursuit son engagement dans la voile, aux côtés de son skipper Nicolas Troussel, jusqu’au Vendée Globe 2024, qui marquera la 10e édition de l’Everest des mers. Construit sur des valeurs fortes qui font notre ADN depuis notre création en 2011, le projet voile se veut le porte étendard de la marque, symbole de transparence, d’indépendance, d’innovation et de quête de performance. Tout comme les produits d’épargne proposés par CORUM L’Épargne, le sport et la voile requièrent de s’investir dans la durée. C’est donc en toute logique que nous poursuivons notre engagement jusqu’en 2024.

Dans la continuité des années 2020 (mise à l’eau de l’IMOCA CORUM L’Épargne et premières confrontations) et 2021 (3 courses terminées et 2 transatlantiques effectuées) dédiées à la prise en main du monocoque à foils, les prochains mois seront entièrement consacrés à la fiabilisation et à l’optimisation du bateau. Dans le même temps, Nicolas Troussel ne manquera pas les grands rendez-vous du calendrier sportif de 2022, pour continuer de se mesurer à la concurrence, tout en validant les premières modifications apportées à l’occasion du chantier en cours.

Dès le mois de mai, quelques semaines seulement après la remise à l’eau du bateau CORUM L’Épargne, Nicolas prendra le départ de la Bermudes 1000 Race. Un mois plus tard, une seconde épreuve en solitaire, la Vendée – Arctique – Les Sables-d’Olonne, emmènera le skipper vers les latitudes extrêmes, au cœur du cercle polaire arctique. Mi-septembre, il sera présent sur l’épreuve lorientaise annuelle : le Défi Azimut Lorient Agglomération. Enfin, le 6 novembre marquera le point d’orgue de la saison sportive, avec le départ de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe, pour une troisième transatlantique.

A la suite de la saison 2022, de nouvelles optimisations seront apportées à l’IMOCA. L’équipe du projet voile s’est récemment renforcée afin d’établir un plan de fiabilisation et de développement du bateau à horizon 2024, avec un maximum de compétences maîtrisées en interne, depuis les locaux de l’équipe, à Lorient.

« J’ai toujours travaillé avec l’ensemble de l’équipe CORUM L’Épargne dans l’objectif d’atteindre le maximum de la performance du bateau en donnant le meilleur de moi-même. Chaque mille parcouru et chaque course nous permet de mieux appréhender le bateau et de pouvoir continuer à le fiabiliser et à l’optimiser » a déclaré Nicolas Troussel. « Ce n’est pas le renouvellement d’un partenariat, c’est la continuité d’un projet commun qui témoigne de la confiance que nous accorde CORUM L’Épargne. Le Vendée Globe 2020 était une grosse déception pour moi avec ce démâtage au 9e jour de course, j’ai donc hâte de pouvoir prendre ma revanche en 2024. »