CARIBBEAN 600. L’Ocean Fifty GROUPE GCA-1001 SOURIRES au départ

L’Ocean Fifty GROUPE GCA-1001 SOURIRES est, depuis son arrivée de la Transat Jacques Vabre, amarré à Fort-de France en Martinique. Il participera à la célèbre RORC CARRIBEAN 600 dont le départ sera donné le lundi 21 février à Antigua.

- Publicité -

Organisée par le RORC , la CARIBBEAN 600 fait partie des courses offshore les plus prestigieuses. Courue en équipage, avec un départ et une arrivée à Antigua, elle rassemble plus de 600 marins professionnels et amateurs à bord de monocoques, multicoques, et maxis de légende. Son parcours s’étend sur 600 milles nautiques, et offre de beaux slaloms entre les magnifiques îles des Caraïbes : Antigua, l’île de York, Barbuda, Tintamarre, Anguilla, Saint-Martin, Saint-Barthélemy, Saba, Saint-Eustache, Saint-Kitts, Nevis, Redonda, Montserrat , Guadeloupe, Les Saintes et Les Désirades.

Pour cette compétition, Gilles Lamiré a souhaité s’entourer de marins professionnels venus de Métropole et de Martinique :
« Pour participer à cette course on a décidé de mettre en selle une équipe martiniquaise. Maintenant que l’île accueille la Transat Jacques Vabre, il est important de mettre en avant des skippers qui ont l’habitude de naviguer sur les supports comme la Yole, l’IRC ou le catamaran de sport. Ce sont des marins qui connaissent très bien ce type de courses mais qui n’ont pas encore eu l’occasion de goûter aux saveurs des bateaux de course au large. J’ai aussi la chance d’avoir à bord un ami guadeloupéen David Ducosson. Habitué des multicoques de courses, il était au départ de la dernière Route du Rhum, à bord de l’ancien bateau d’Anne Caseneuve. Enfin, Maxime Sorel, qui court avec nous depuis plusieurs années, fera aussi parti de l’aventure.
Pour moi participer à cette saison me permet de naviguer énormément et de m’entraîner en vue de la préparation de la Route du Rhum dont le départ aura lieu le 6 novembre. Ce programme est aussi une façon pour moi de me confronter aux meilleurs bateaux du monde et de montrer aux anglosaxons que les trimarans comme les Ocean Fifty sont des bateaux exceptionnels.

Pour Maxime Sorel, habitué du trimaran GROUPE GCA-1001 SOURIRES, ce sera sa deuxième participation à la RORC CARRIBEAN 600:
En 2018, j’y avais déjà participé avec Gilles Lamiré à bord de son ancien Multi50. C’est une course pour moi incroyable car on navigue dans des endroits extraordinaires avec un parcours en zig zag. C’est une course très technique où les conditions évoluent très vite, ce qui nécessite d’effectuer pas mal de manœuvres à bord. Cette course réunit en plus un plateau magnifique de bateaux aux dimensions hallucinantes comme Skorpios ou Leopard qui mesurent plus de 100 pieds. Et dans notre classe MOCRA, cette année, il y aura 10 bateaux . On va donc pouvoir se battre contre des concurrents fabuleux comme les MOD70 Maserati, Argo ou Powerplate. Même si ce sont des bateaux plus rapides, on va essayer de faire au mieux avec le rating que nous avons, pour être devant en temps compensé. Hâte de prendre le départ et de partager cette aventure avec des équipiers martiniquais qui vont découvrir la course au large ».