RORC Caribbean 600. Victoire de Maserati, Comanche, et Sunrise

Les gagnants de la RORC Caribean 600 commencent à faire la fête après l’arrivée de 23 équipages au 4e jour de course.

- Publicité -

Le vainqueur de la classe MOCRA après correction du temps est la Maserati Multi70 Maserati (ITA) de Giovanni Soldini ; consolation pour leur photo-finish seconde place au nouveau détenteur du record de la course Argo (USA). Le vainqueur de l’IRC Super Zero est décidé avec le 100 pieds Comanche (CAY), skippé par Mitch Booth, remportant le prix. Sur le parcours de la course, les honneurs de classe sont toujours en jeu pour Class40, IRC One et IRC Two. Le vainqueur du RORC Caribbean 600 n’est pas encore absolu, mais devrait être décidé aujourd’hui, jeudi 24 février .

IRC Super Zéro

Le VPLP/Verdier 100 Maxi Comanche a remporté la classe IRC Super Zero composée de 14 participants. VO65 Groovederci Racing – Sailing Poland (USA), navigué par Deneen Demourkas est venu à moins d’une demi-heure de battre Comanche après la correction du temps IRC, pour terminer la course deuxième dans la classe IRC Super Zero composée de 14 participants. Troisième était le Volvo 70 I Love Poland, skippé par Grzegorz Baranowski. Le Farr 100 Leopard, skippé par Chris Sherlock avec Joost Schuijff à la barre, était quatrième moins de 15 minutes après la correction de l’heure IRC.

Deneen Demourkas a connu un succès fantastique dans les courses monotypes et rêvait d’engager une équipe dans la Volvo Ocean Race, mais ne l’a jamais fait. Après une longue période d’absence de course, Deneen « a eu la démangeaison » et a parlé avec Bouwe Bekking et Luke Molloy, ce qui a abouti à l’affrètement du VO65 Sailing Poland pour le RORC Caribbean 600.

«Le temps a été magnifique, la course avec la vie marine et les paysages et le tout en bonne compagnie; cela a été un bel événement », a commenté Deneen. “Je n’avais jamais constitué une équipe à la dernière minute auparavant, mais cela a si bien fonctionné. Ces gars-là se sont immédiatement mélangés et ils étaient fabuleux. Le Race Office et le RORC ont été très utiles; ils étaient géniaux et j’apprécie la patience de chacun.

Le navigateur de Groovederci Racing, Marc Lagesse, a ajouté : « Certains membres de l’équipage sont d’anciens marins de Volvo, nous avons quelques marins de l’America’s Cup et je nous ai juste empêchés de toucher les briques et ils ont fait tout le travail. Ce que je retiens de cela, c’est que l’équipage a toujours gardé le bateau dans la configuration la plus rapide. Nous étions très occupés à courir avec I Love Poland, ce qui a été un grand combat que nous avons gagné, mais nous ne savions pas à quel point nous étions proches de battre le temps corrigé de Comanche, donc c’était une fin douce-amère. Cependant, être le premier bateau Volvo à rentrer est un résultat très satisfaisant.

I Love Poland (POL) de la Fondation nationale polonaise a été la première des six Volvo 70 à terminer la course. Grzegorz Baranowski a mené la jeune équipe polonaise et a commenté à quai : « Notre plan était d’être le premier des six à terminer, et la lutte jusqu’au bout avec VO65 Grooverderci était également parfaite. Cela a été une course difficile mais belle avec beaucoup de trous de vent. Nous avons beaucoup appris et j’espère que nous pourrons utiliser ce que nous avons appris lors de la prochaine course et croisons les doigts, nous serons de retour ici l’année prochaine pour essayer de gagner l’IRC Super Zero !

Le Volvo 70 L4 Trifork (DEN), skippé par Jens Dolmer, a abandonné, avec des dommages mineurs au gréement. Le bateau et l’équipage sont de retour sains et saufs à Antigua.

IRC Zéro

Dans la classe IRC Zero, composée de 19 participants, quatre bateaux ont terminé la course le troisième jour du RORC Caribbean 600. Pac52 Warrior Won (USA) de Chris Sheahan a été le premier à terminer et mène la classe après la correction du temps IRC. Une heure et 14 minutes après Warrior Won se trouvait Botin IRC52 Tala (GBR) de David Collins, deuxième de sa catégorie. Pac52 Callisto (GBR) de Kate & Jim Murray a terminé 11 minutes après Tala pour se classer troisième après correction de temps. La NMYD54 Teasing Machine (FRA) d’Eric de Turckheim se classe quatrième en IRC Zero. On Deck’s Farr 65 Spirit of Juno (ANT) a pris sa retraite avec des dommages à la voile. L’équipage et le bateau sont sains et saufs et retournent à Antigua.

Pac52 Warrior Won de Chris Sheahan a montré un bon rythme tout au long. L’équipe d’élite, comprenant Richard Clarke et Stu Bannatyne, a mis au point sa stratégie et sa tactique tout au long de la piste de course de 600 milles. Warrior Won est actuellement en tête de la course après la correction du temps IRC. Trente-quatre équipes en course sous IRC sont toujours sur la course de 600 milles. Plusieurs bateaux ont encore le potentiel d’améliorer le temps compensé de Warrior Won. Cependant, la brise s’estompant, Warrior Won est favori pour le RORC Caribbean 600 Trophy.

Classe40

La bataille des Class40 se jouera aujourd’hui, jeudi 24 février . Guidi (FRA) de Charles-Louis Mourruau a contourné Redonda peu après l’aube du quatrième jour de course pour prendre la tête de la division, à 35 milles de l’arrivée. Le Finnimo (FRA) d’Hervé Thomas pointe à 10 milles derrière le Rennes – Saint Malo (FRA) de Baptiste Hulin et Clément Commagnac en troisième position à 51 milles de l’arrivée. La vitesse du vent a diminué pour battre Antigua, ce qui pourrait bousculer le classement de la dernière étape de la course.

IRC Un

Le JPK 1180 Sunrise (GBR) de Tom Kneen est à 78 milles de l’arrivée, contournant Barbuda, en tête sur l’eau et de près de deux heures après correction horaire. Sunrise a connu une bataille serrée avec le JPK 1180 Dawn Treader (GBR) d’Ed Bell, mais a maintenant pris une avance de 11 milles. Dawn Treader mène une bataille bateau contre bateau avec le Lombard 46 Pata Negra (GBR) d’Andrew Hall. Le Milon 41 L’Ange de Milon (FRA) de Jacques Pelletier est à sept milles derrière le duel, mais s’est classé deuxième de la classe après correction de temps IRC. Sunrise est le favori pour remporter la catégorie, mais la bataille pour le podium est loin d’être décidée.

IRC Deux

L’Oyster 48 Scarlet Oyster (GBR) de Ross Applebey est à 20 milles du contournement de Barbuda et mène la classe IRC One de 12 hommes avec 100 milles à parcourir. A cinq milles derrière se trouve le First 47.7 EH01 (GBR) d’Andy Middleton, deuxième sur l’eau et après correction horaire. Deux J/122 se battent pour la troisième place. Juno (GBR) de Christopher Daniel et Liquid (ANT) de Pamala Baldwin sont à égalité avec 112 milles à parcourir.