Vendée Globe. Maxime Sorel dévoile la déco de son nouveau bateau

Maxime Sorel repart sur un deuxième Vendée Globe et cette fois-ci sur un bateau neuf dont la mise à l’eu est prévue en mai 2022. Il présente dans une vidéo les nouvelles couleurs de son bateau. Engagé aux côtés de l’association Vaincre la Mucoviscidose, il a repris l’image du souffle du dragon arboré lors de la précédente édition.


(Crédit ISEGORIA)

« Garder le dragon, c’était une évidence pour nous tous ! » précise Maxime Sorel. Le souffle du dragon est le lien fort qui unit le skipper et ses partenaires à l’association Vaincre la Mucoviscidose. « Le public et les enfants l’adorent. Il est une vraie force et dynamique pour un projet qui a pris de l’envergure. Le dragon lui aussi s’est musclé… Le nouvel IMOCA V AND B – MONBANA – MAYENNE sera plus astreignant, avec une maîtrise exigeante. Il est capable de voler, je dois apprendre à le dompter pour aller plus vite sur les mers du monde » s’amuse le skipper entrepreneur qui vise un Top 5 sur le prochain Vendée Globe.

Pour Maxime comme pour ses partenaires, l’enjeu est d’apporter une vraie singularité au bateau. Pari réussi ! « Nous sommes proches de la mythologie des Vikings avec le dragon et son blason. Les Vikings étaient puissants et utilisaient l’animal pour les protéger de la mer. » explique l’illustrateur Yann Legendre. Le dragon est désormais présent dans les voiles, mais aussi sur et sous la coque. « Cela impressionne forcément, car il est gigantesque. Il était jeune et fougueux, il est plus mature, il a acquis de l’expérience, un savoir-faire et de la sagesse. Toute sa puissance intérieure passe par son œil rouge vif, couleur emblématique du territoire de la Mayenne.”.

Toute la dynamique de ce design, a été d’associer visuellement les 3 entités du projet : le partenaire historique V and B, le département de la Mayenne et aujourd’hui la Chocolaterie Monbana.
Enfin, grâce à son expertise du design des voiliers de bateaux de course, Jean-Baptiste Epron, en collaboration avec Julian Legendre, s’est chargé de tout mettre en scène : « Notre obsession a été de faire un bateau élégant, inspirant et remarquable.”. Ainsi, pour la première fois, tout le graphisme a été pensé pour être mis au service du bateau, le dessin va vivre dans toutes les configurations du voilier, de sous la coque jusqu’en haut du mât. “On a utilisé tout ce que le bateau pouvait nous offrir ! Les formes épousent parfaitement bien la carène. L’étrave claire donne de la force à la tête du dragon et les voiles blanches apportent un éclat au bateau. »
En maître d’œuvre talentueux, Maxime Sorel n’a pas hésité à oser certains choix engageants… Un bateau que les partenaires ont voulu au design détonnant, dans la continuité d’un projet inspirant, première incarnation du leitmotiv du projet : « Inspirer_Osez ! ».