Ultime. François Gabart sur la Route du Rhum, décision le 21 juillet

Photo : Guillaume Gatefait

L’audience de François Gabart accompagné du patron du Groupe Kresk Didier Tabary face à la Classe Ultim 32/23 avait lieu ce jeudi au tribunal de Paris. Celle-ci a duré moins d’une heure. L’enjeu : la participation de François Gabart à la Route du Rhum. La décision a été mise en délibérée et sera rendue le 21 juillet prochain.

- Publicité -

La situation est inédite dans la course au large qu’un marin doive saisir le tribunal pour pouvoir participer à une course, en l’occurrence l’une des plus importantes en France après le Vendée Globe, celle de la Route du Rhum. Derrière des points techniques de non conformité, d’équité sportive ou de sécurité, voir nos précédents articles, les deux parties – François Gabart face aux 4 autres armateurs Banque Populaire, Gitana, Sodebo et Actual – ne sont jamais parvenus à s’entendre et le différend rendu publique par François Gabart n’a fait qu’aggraver les choses et durcir les positions jusqu’à aboutir au stade juridique.

Alors même que l’audience avait lieu, la Classe Ultim organisait une conférence de presse en visio pour défendre sa position. Samuel Tual patron du Groupe Actual et vice président de la Classe déplorait l’image donnée par la classe et appelait de ses vœux à trouver une solution. Il revenait longuement sur les problèmes posés et la position de la classe – voir nos précédents articles – avant de répondre aux questions. Ronan Lucas, patron de l’écurie de Banque Populaire était également présent pour répondre précisément sur des points techniques.

Il en ressort toujours le même point, celle tournant autour de la question de l’interprétation des règles et des concessions que peuvent faire les deux parties. La situation exige qu’elles se mettent d’accord et trouve un compromis. La décision du 21 juillet pourrait être favorable à François Gabart mais la classe se réserve le droit de faire appel. Et quand bien même, le trimaran SVR obtiendrait le droit de participer à la Route du Rhum – ce que tout le monde souhaite, le contentieux subsisterait avec la classe.

Ronan Lucas comme Samuel Tual souhaitent trouver un compromis. Ils attendent des propositions de l’équipe de François Gabart. Il n’est pas interdit de croire que les deux parties puissent trouver une solution à condition que chacun sorte de sa posture pour tourner la page. Et comme la presse est prise à témoin, que les propositions soient rendues publiques et qu’on nous explique si celles-ci peuvent être acceptables ou non.