Pro Sailing Tour. Début de l’épisode 2 à Brest

Pro Sailing Tour 2022 - Photo © Vincent Curutchet

L’épisode 2 du Pro Sailing Tour a démarré ce jeudi à Brest avec 7 Ocean Fifty en course inshore dans la rade. Leyton et Arkema ont remportés les courses du jour.

- Publicité -

Les retrouvailles ont eu lieu entre les 7 multicoques de 50 pieds au coup de canon de la première régate du jour donné à 13h35, après deux bonnes heures d’attente faute de vent. Le comité de course lançait un parcours côtier de 9 milles entre la pointe des Espagnols et le port du Moulin Blanc, depuis lequel une ribambelle de bambins a pu observer un passage de bouée spectaculaire. Collés-serrés, les Ocean Fifty ne se sont pas lâchés d’une semelle, excepté Groupe GCA-1001 Sourires légèrement en retrait. Au final, Leyton barré par Morgan Lagravière l’emporte devant Solidaires En Peloton – ARSEP très inspiré sur ce parcours et Komilfo qui avait prévenu avant de quitter le quai : « Nous sommes très attendus sur cet épisode à Brest, nous allons faire ce qu’il faut ! ».

Dans du vent de sud-ouest encore bien mou, le deuxième parcours du jour démarrait à 16h05 très exactement : 5 milles au programme côté Est de la rade dont Arkema, vainqueur de l’épisode 1 à Bonifacio, n’a fait qu’une bouchée devant Leyton et Koesio. Jamais rassasiés et toujours avides d’en découdre, les Ocean Fifty retournaient au charbon cette fois sur un parcours construit mais dans un vent très capricieux. 40 minutes de batailles de virements de bord et d’empannages dans un décor magique sous un soleil enfin de retour ! Leyton s’adjuge une deuxième victoire sur cette première journée brestoise.
Demain, la météo (entre et 10 et 15 nœuds de vent de sud-ouest) devrait offrir du grand spectacle et des joutes endiablées…

ILS ONT DIT
Eric Péron (Komilfo) : « Je suis à la maison, dans mon jardin, il y a beaucoup de personnes qui sont là pour nous soutenir. On est attendu ! Le niveau de la compétition est élevé, le groupe des Ocean Fifty est homogène, les bateaux vont tous vite. L’équipage est un peu nouveau, mais cela se passe super bien, on se connaît tous depuis longtemps. Je ne suis pas inquiet ! Le temps est couvert, c’est du sud-ouest léger mais assez stable. Nous avons notre carte à jouer, car sur ces petits parcours, ce ne sont pas les bateaux qui font la différence, mais plutôt le bon enchaînement des manœuvres. »

Mathieu Souben (Primonial) : « On est super contents d’être à Brest. Nous ne savions pas en quittant la Corse avec un bateau abîmé si on serait dans les temps. Nous sommes là dans de bonnes conditions avec le même équipage qu’à Bonifacio, nous avons pas mal de jour d’entraînement ensemble. On a les crocs, on a envie de bien faire ! C’est sympa de naviguer dans cette rade et les régates vont se dérouler à couteau tirés, car tout le monde progresse vite. C’est parti pour un bon week-end de régate ! »

Course 1 :
1- Leyton ( Morgan Lagravière)
2- Solidaires En Peloton – ARSEP ( Thibaut Vauchel-Camus)
3- Komilfo ( Eric Péron)
4- Koesio (Erwan Le Roux)
5- Primonial (Sébastien Rogues)
6- Arkema (Quetin Vlamynck)
7- Groupe GCA – 1001 Sourires (Gilles Lamiré)
Course 2 :
1- Arkema (Quetin Vlamynck)
2- Leyton ( Morgan Lagravière)
3- Koesio (Erwan Le Roux)
4- Solidaires En Peloton – ARSEP ( Thibaut Vauchel-Camus)
5- Komilfo ( Eric Péron)
6- Primonial (Sébastien Rogues)
7- GCA – 1001 Sourires (Gilles Lamiré)
Course 3 :
1- Leyton (Morgan Lagravière)

2- Primonial ( Sébatsien Rogues)

3- Solidaires En Peloton – ARSEP

4- Komilfo (Eric Péron)

5- Koesio ( Erwan Le Roux)

6- Arkema (Quetin Vlamynck)

7- Groupe GCA – 1001 Sourires