Synergy face à Team New Zealand en finale

Finale la Maddalena
DR

Trois victoires russes pour une journée chaude et peu ventée. A croire que Karol Jablonski, le skipper de Synergy, aime les petits, tous petits airs de la Sardaigne. L’équipage remporte d’abord deux matchs en demi-finale face aux Franco-Allemands d’All4One, puis prend un premier point en finale contre Emirates Team New Zealand.

Face à eux, All4One, qui perd donc la demi-finale deux à zéro. Olivier Douillard, traveller, revient sur cette longue et lente journée. « Sur la première manche, nous avons réussi à rester au contact de Synergy et à repasser devant sur le premier bord de près. Mais à la seconde bouée au vent, nous avons fait une erreur de décision sur le type de manœuvre, et ça nous a couté la manche. Par contre, la deuxième manche s’est jouée dès le départ. La gauche était très importante et il fallait s’efforcer de la gagner. Karol Jablonski a réussi à nous bloquer, à nous mettre une pénalité et c’était fini. »

Pour autant, les hommes de Jochen Schümann et de Sébastien Col, vainqueurs du premier tour, signent une jolie progression sur cette épreuve. Douillard : « Il y a du progrès ! Certains points qui avaient été analysés à Auckland avaient été corrigés et améliorés, et ils ont porté leurs fruits ici. Nous arrivons à un niveau où ça se joue à pas grand chose, et il nous faut encore gagner en cohérence et en coordination. »

La petite finale se disputera dimanche matin entre All4One et Artemis pour la troisième place. Signal d’avertissement à 10 heures, heure locale (GMT +2). Si le départ tarde trop, la course sera annulée pour pouvoir disputer la finale en trois points gagnants.

Demi-finale 2, Match 1 : Synergy bat All4One, 00:31
6 à 7 nœuds de vent. Karol Jablonski (Synergy) part lancé à la bouée et mène tout de suite de plus de 50 mètres. L’avance des Russes s’évanouit lorsqu’ils choisissent la mauvaise marque à la porte sous le vent. Sébastien Col (All4One) prend la marque opposée, et ça paye ! Il glisse à gauche et mène de 30 secondes à la bouée au vent. Mais les Franco-Allemands trébuchent en effectuant un gybe-set qui les envoie du mauvais côté. Synergy reprend la tête.

Demi-finale 2, Match 2 : Synergy bat All4One, 01:15
La brise se consolide. Phase de pré-départ : Karol Jablonski lofe Sébastien Col, qui s’efforce de s’écarter mais n’y arrive pas assez. Il est pénalisé et est, en plus, trop tôt sur la ligne. L’équipe franco-allemande doit reprendre le départ. Jochen Schümann, Sébastien Col et leurs équipiers démarrent plus de 100 mètres derrière les Russes, qui gardent la tête jusqu’à l’arrivée.

Finale 1, Match 1 : Synergy bat Emirates Team New Zealand, 00:36
Jablonski prend un départ agressif, poussant les Kiwis vers le bateau comité pour partir lancé à la bouée. ETNZ vire pour partir tribord. Dean Barker gagne peu à peu du terrain et devance les Russes à la première bouée au vent. Les deux rivaux sont au même niveau à la fin du second bord de près. Synergy réussit à passer la marque en tête et les Néo-Z payent quelques petites erreurs en perdant une première manche.