Struntje Light vainqueur à Miami

Struntje Light à Miami 2013
DR

Le skipper allemand signe sa première grande victoire depuis la Coupe de Sardaigne de 2010. Wolfgang Schaefer : « C’est exactement ce que nous apprécions. Des régates serrées et passionnantes. »  A vec Schaefer à la barre et Peter Holmberg au poste de tacticien, c’était une performance impressionnante de Struntje Light, qui a dominé le classement le long de cette épreuve à Miami. L’équipage a signé deux victoires et trois places de deuxième dans les dix manches courues pour terminer avec le score de 31 points. « Nous étions un peu inquiets, car nos voiles sont assez vieilles, mais nous avons réussi à trouver la vitesse au portant  et Peter (Holmberg) a fait un excellent travail le long de la semaine. Avoir de bons régleurs à bord facilite mon travail aussi. »

- Publicité -

 « Il fallait bien se battre pour obtenir cette victoire, et cela rend la victoire encore plus belle, » déclare Peter Holmberg. « Les conditions étaient éprouvantes cette semaine. L’important était de bien analyser la situation le jour même. Il fallait être prêt à modifier ses plans, car les conditions évoluaient d’un bord à l’autre. Wolfgang a bien travaillé avec la précision d’un chirurgien à la barre. »

Plenty à 120cm de la victoire finale
Si l’équipage de Struntje Light était très heureux de cette victoire, pour l’équipe de Plenty c’était difficile à accepter, car ils étaient si près de remporter l’épreuve. Une décision sur le dernier bord a sans doute permis à Enfant Terrible de passer devant et en ce faisant, Alex Roepers et ses hommes doivent se contenter de la deuxième place. Le Directeur de Course estimait que 120 centimètres séparaient les deux bateaux sur la ligne. Plenty a gagné trois manches cette semaine et termine avec un seul point de retard sur Struntje Light. Un bon résultat étant donné que les hommes de Roepers naviguent ensemble pour la première fois depuis septembre dernier.

C’est Enfant Terrible qui a réalisé la meilleure performance ce samedi en signant deux victoires. Un retour remarquable après un début d’épreuve difficile pour Vasco Vascotto et Alberto Rossi, qui se battaient avec un souci de réglage de gréement pendant deux journées. Une fois le problème résolu, les Italiens étaient en forme remportant 3 des 4 dernières courses.

Classement final
1, Struntje Light, Wolgang Schaefer, Germany, 31
2, Plenty, Alex Roepers, New York, USA, 32
3, Enfant Terrible, Alberto Rossi, Italy, 35
4, Flash Gordon 6, Helmut Jahn, Chicago, USA, 40
5, Barking Mad, Jim Richardson, Newport, USA, 43
6, Charisma, Nico Poons, Monaco, 48
7, Groovederci, John Demourkas, Santa Barbara, USA, 51