Route du Rhum. Yves Le Blevec “Je peux gagner, faire un podium”

La course en classe Ultime promet mais le jeu reste encore ouvert. Si le Maxi Edmond de Rothschild reste la référence et qu’il faudra compter sur Banque Populaire, Sodebo ou SVR-Lazartigue, Yves Le Blévec peut espérer gagner ou un podium à bord d’Actual.

Yves Le Blevec : « Je sais que j’ai beaucoup d’atouts en main : un bateau que je connais bien, rapide et préparé à ma main ; j’ai une super équipe avec moi. Mais je ne suis pas le seul dans cette situation. Je suis à l’aise avec ça : ça déroulera comme ça doit se dérouler. »
Une course pas comme les autres
Yves Le Blevec : « Je me sens vraiment confiant. On sait que statistiquement l’Atlantique nord début novembre est remué. On sait que l’on va aller naviguer dans des conditions que l’on évite habituellement. C’est ce qui fait que c’est une course pas comme les autres et, qu’inévitablement, il y aura de la tension avant le départ. »

Nous sommes super prêts
Yves Le Blevec : « Je suis super serein. A un moment donné, la tension va monter, inévitablement. Traverser l’Atlantique en solitaire, en course, sur ces bateaux-là, ce n’est pas neutre, ce n’est pas comme si on partait faire un footing. Mais j’ai la pression que je me mets. Nous avons beaucoup navigué, de plein de façons différentes : navigation en solitaire pure que rien ne remplace, navigations d’entrainements accompagnés d’observateurs, navigation avec des concurrents, navigations pou r reconstituer les phases critiques : pré-départ et départ et premières heures de course (reconstruire le schéma de la sortie de la Manche à Ouessant, scénarios de départ, comment l’équipe débarque, comment on se positionne, comment on prend le timing, qui fait quoi, qui va chercher telle info et comment il la communique…). Cela permet à tout le monde d’être très clair sur le déroulement de ces heures cruciales. Ça apporte de la sérénité à tout le monde, c’est un vrai travail collectif. Pour le moment nous sommes super prêts. La façon dont nous nous sommes organisés au sein du Team Actual est vraiment satisfaisante.»

- Publicité -