Pro Sailing Tour. Leyton vainqueur à Las Palmas

Jacques Vapillon

L’épisode 3 du Pro Sailing Tour s’est terminé ce dimanche aux Canaries. L’Ocean Fifty Leyton s’est de nouveau imposé mais avec un niveau général qui s’est resserré.

si à la fin, comme à Brest et La Rochelle, c’est encore Leyton qui gagne, l’équipage de Sam Goodchild l’emporte de deux petits points devant Quentin Vlamynck et les siens. Quant à la troisième place du podium, elle revient à Erwan Le Roux et ses quatre équipiers à bord de Ciela Village, qui montent en puissance pour jouer plus souvent les trouble-fête en tête.


Sam Goodchild, skipper de Leyton* : « C’est chouette de gagner, alors que le match est encore plus serré. Notre petit plus, c’est peut-être de faire simple, même si c’était plus facile à dire qu’à faire. Il y avait beaucoup d’inconnus et d’appréhensions sur un plan d’eau qu’on ne connaît pas très bien. L’état de la mer nous a beaucoup surpris. Je pense que le noyau dur que nous formons tous les trois – Aymeric, François et moi – , depuis le début, nous permet de bien travailler ensemble. Mais ce week-end, on a vu qu’il ne faut pas ralentir, les autres progressent très vite. Aujourd’hui, on s’est fait un petit peu peur quand Arkema 4 est revenu à trois points. Heureusement la troisième manche nous a sauvés ! »

Quentin Vlamynck: « On termine la journée et cet épisode sur un carton presque plein. On a fait le maximum et moins d’erreurs. Et forcément, quand tu commences à gagner des manches, cela va tout de suite mieux ! On a eu un bonne lecture du plan d’eau qui nous a permis de bien nous placer. Au final, il nous manque deux points pour battre Leyton. Après les deux premières manches de la journée, on y croyait, mais le troisième départ nous a mis dedans complet. Là, on a perdu beaucoup de points. Mais on s’est rendu compte que Leyton aussi pouvait faire des erreurs et aller du mauvais coté du plan d’eau ; c’est rassurant ! »

Erwan Le Roux, skipper de Ciela Village : « On a essayé de naviguer simplement, la journée a bien commencé, avec une manche de deux sur le parcours construit. Je suis très content du bateau, que l’on commence à bien savoir utiliser. On gagne encore en vitesse par rapport aux autres épisodes. Il nous manque sûrement les navigations d’entraînement que Leyton a faites avant le début de saison. On n’a pas eu le temps de rattraper ces journées là, mais je remarque qu’on n’a jamais autant vu Leyton que depuis deux jours. On se rapproche… »

Jacques Vapillon

CLASSEMENT DE L’EPISODE 3

  1. Leyton – 69 points
  2. Arkema 4 – 67 points
  3. Ciela Village – 58 points
  4. Solidaires en Peloton – ARSEP – 55 points
  5. Primonial – 45 points
  6. The Arch – 40 points
  7. Groupe CGA – 1001 sourires – 32 points

DECLARATIONS

Sam Goodchild, skipper de l’Ocean Fifty Leyton
“ Nous naviguons sur ce bateau depuis seulement 6 mois. Nous apprenons constamment et d’autant plus dans des conditions difficiles comme ici. Chaque épisode est très différent depuis le début de la saison et la flotte progresse rapidement mais l’équipage a su s’adapter et très bien naviguer. C’est une belle victoire car elle était plus difficile que les autres, le match était serré, mais nous avons maintenant quelques points d’avance pour la Grande Finale ! »

Elodie-Jane Mettraux, numéro 1
« J’ai appris énormément de choses, c’est une expérience très riche pour comprendre un peu mieux le fonctionnement d’un Ocean Fifty. L’équipe est top, c’est une véritable chance de pouvoir être ici. Maintenant je me réjouis de partir en convoyage direction la Méditerranée, une nouvelle navigation pour apprendre davantage. Merci à Leyton de laisser cette opportunité aux navigatrices ».

Caroline Villecroze, directrice marketing, communication et RSE du groupe Leyton
“Sam a su s’entourer d’une équipe performante et soudée. Une équipe qui nous offre une fois de plus une belle preuve de leur engagement sportif, ici à Las Palmas. A l’occasion des collaborateurs Leyton avaient fait le déplacement de Pologne et d’Italie, ils ont vécu une expérience unique et incroyable en navigant avec l’équipage vainqueur ! Ils repartent avec des souvenirs mémorables ! Nous avons pris beaucoup de plaisir à suivre l’équipage ces quatre derniers jours et nous sommes ravis de pouvoir partager cette victoire avec l’ensemble de nos collaborateurs“.