Le point en Rhum Multi. Olmix en tête

REGATE A ST QUAY BATEAU OLMIX

La classe Rhum Multi est emmené depuis le départ par Pierre Antoine sur Olmix. La première journée a été marquée par une belle bagarre entre Olmix et le catamaran de David Ducausson, Air Antilles – Caseneuve Maxi Catamaran. Mais après le passage de Ouessant, à la pointe Bretagne, les conditions de navigation sont devenues beaucoup plus difficiles. Avec une mer très forte et un vent modéré, Olmix n’a pas assez de vitesse pour être bien stabilisé : « c’est extrêmement inconfortable ! » disait Pierre Antoine lors d’une vacation radio lundi midi.

- Publicité -

Depuis les conditions météo ont complètement changé, le golfe de Gascogne est balayé par une grosse dépression et les marins font face à des vents de 35 à 40 nœuds et à des vagues de 5 à 7 mètres. Mais Pierre Antoine n’a rien lâché, navigant sous grand-voile réduite à 2 ris et trinquette. Olmix a bien progressé et conserve depuis plus de 24 heures la première place du classement des Rhum Multi creusant l’écart avec Rayon Vert qui est maintenant à plus de 84 miles dans son sillage. A noter la 3è place de Fabrice Payen sur Team Vent debout.

Loïc Peyron, Happy, longe les côtes espagnoles. Il a envoyé ce tweet.

Sur les 21 concurrents de cette classe, 10 se sont mis à l’abri

Franck Sainte-Marie (Branec IV) s’est réfugié à Camaret.
Christian Guyader (Guyader Gastronomie) s’est réfugié à Bénodet.
Gildas Breton (Bo Carré) s’est réfugié à Loctudy.
Erwan Thiboumery (Gold.fr pour Bioniria) s’est réfugié à Brest.
Charlie Capelle (Acapella-Soreal-Proludic) fait route vers Concarneau.
Gérald Bibot (Zed7) s’est réfugié à La Trinité/mer.
Pierrick Tollemer (Resadia) fait route vers Lorient.
Gilles Buekenhout (Jess) s’est réfugié à Avilès (Espagne)
Yann Marilley (No Limit-BMP) s’est réfugié à Gijon (Espagne)