Patrice Carpentier ira à Christchurch

Patrice Carpentier
Patrice Carpentier

Patrice en route vers Christchurch(N-Z)…

Patrice Carpentier (VM Matériaux) s’arrêtera donc à Christchurch, port situé en Nouvelle-Zélande, non loin de là où se trouve déjà Marc Thiercelin et son ProForm (ndlr, à Akaroa Bay). Et comme ce dernier, Patrice souhaite réparer puis reprendre sa route vers le port vendéen qu’il rejoindra alors hors course pour assistance extérieure : « Rien à faire, je vais donc m´arrêter au stand. Au début, je pensais Wellington mais sans grand-voile, ça le faisait pas. Je me suis donc laissé emporter au bon plein vers le sud. Donc a priori et même sûrement désormais, je ferai escale à Christchurch pour réparer et je repartirai tout seul pour rallier les Sables-d’Olonne via le cap Horn, loin du Vendée Globe. Patrice ». Ce matin 5 heures, Patrice se trouve à 330 milles du port néo-zélandais et à 17 milles dans le sud de l’île Stewart. Rappelons que les premières réparations de sa bôme cassée en deux n’ont pas tenu et que celle-ci s’était de nouveau rompue dimanche 2 janvier dernier.

En tête de flotte, la progression se fait toujours au près dans un vent de secteur nord/nord-ouest de 10/15 nœuds. Les trois leaders se trouvent actuellement dans le sud des Iles Falkland. Jean Le Cam (Bonduelle) pointe son étrave ce matin à 124 milles du Cap Pembroke, pointe ouest située à côté de la ville de Stanley. Deux choses à noter en cette fin de nuit : le décalage plus dans le nord de Jean Le Cam et de Vincent Riou (PRB) par rapport à Mike Golding (Ecover) et ce même décalage toujours un peu plus nord de Vincent Riou par rapport au leader Jean Le Cam. Compte tenu des conditions météo à venir, soit encore du prés pour la journée, il est intéressant de voir comment se placent les trois bateaux pour gérer au mieux cette zone de transition et leur positionnement par rapport au futur proche. Ils sont dorénavant trois dans un mouchoir de poche de 100 milles à quelques heures de ce 60e jour de course, Mike Golding étant à 93,7 milles du leader ce matin.

Benoît Parnaudeau (Max Havelaar/Best Western) continue de glisser cap à l’est/sud-est. Déjà par 55° Sud hier, le rochelais continue de couper le fromage et se trouve seulement à 28 milles de la position la plus sud de Jean Le Cam dans ce Vendée Globe 2004. Et si Joé Seeten (Arcelor Dunkerque) est sorti de son côté de la zone sensible de glaces ce matin, Benoît est au cœur de celle-ci puisque proche d’icebergs signalés par Jean Le Cam positionnés de l’autre côté de l’antéméridien. Point positif : Benoît est passé en longitude Ouest cette nuit.

Classement de 04h00 TU (05h00 heure française) :- Jean Le Cam (Bonduelle) à 6 720,2 milles
2. -Vincent Riou (PRB) à 54,1 milles du leader
3. -Mike Golding (Ecover) à 93,7 milles du leader

(Source : Vendée Globe)