Les Ocean Fifty à Toulon pour la dernière étape

Le pro Sailing Tour entame sa dernière étape à Toulon avant le Final Rush dimanche dont l’arrivée sera jugée à Brest. 6 bateaux sont présents.

Jeudi, les Ocean Fifty sont entrés un à un dans la Vieille Darse de Toulon, en plein centre-ville, sur le quai où déambulent jusque tard dans la nuit Toulonnais et vacanciers, « the place to be » pour trouver une terrasse de restaurant les pieds dans l’eau. Pour leur première venue en Méditerranée, les Ocean Fifty ne pouvaient rêver mieux, d’autant que les débats sur l’eau devraient ne pas faillir à la réputation de la Rade de Toulon.

Sessions de runs devant la plage du Mourillon
Ce vendredi, trois courses sont prévues, des sessions de runs et un parcours côtier, dédiées à la découverte de ces spectaculaires multicoques. En effet, les skippers et leurs équipages embarqueront des invités pour quelques sensations fortes devant la plage du Mourillon d’où le public pourra les voir évoluer de 11 h 30 à 14 h. Puis ils enchaineront sur un parcours côtier de 22 milles dans la Grande Rade.

Départ du Final Rush dimanche à 15 h
Samedi, les bateaux resteront au port pour un temps d’échange avec 150 enfants toulonnais, au ponton. Dimanche, le départ du Final Rush sera donné à 15 h et les Ocean Fifty mettront le cap sur Brest avec des conditions de vent soutenues. En jeu, le titre de vainqueur de la saison 1 du Pro Sailing Tour. Chacun fait ses comptes de points engrangés à Brest, La Rochelle et Las Palmas de Gran Canaria. Si l’équipage de Leyton (Sam Goodchild) tient la corde, rien n’est joué et la confiance est de mise au sein de l’équipage d’Arkema 4 (Quentin Vlamynck) et de Ciela Village (Erwan Le Roux) Groupe GCA 1001 Sourires (Gilles Lamiré) a été contraint de jeter l’éponge et ne participera donc pas au Final Rush, dernier épisode du Pro Sailing Tour, en raison d’une avarie de gréement.

Laurent Bonnet, Adjoint aux Sports à Toulon : « Nous sommes très honorés d’avoir été choisis par les Ocean Fifty pour un épisode du Pro Sailing Tour. Cet événement entre en résonance avec l’histoire maritime de notre territoire. D’autre part, il est important de continuer à vivre et à faire vivre le sport malgré la situation. Demain, les trimarans vont offrir un magnifique spectacle aux Toulonnais qui seront sur la plage du Mourillon entre 11 h 30 et 14 h »

Thibaut Vauchel-Camus, skipper de Solidaires En Peloton – ARSEP et vice-président de la classe Ocean Fifty : « C’est génial de pouvoir être accueillis à Toulon dans ces conditions. On mesure la volonté de la ville de nous réserver le meilleur des accueils. On voit déjà l’impact positif auprès du public étonné et ravi de voir de tels bateaux ici, pour la première fois. On va bénéficier de conditions exceptionnelles pour le départ, autant par la beauté du plan d’eau que par le soutien de la Marine Nationale. C’est à la hauteur de l’enjeu du circuit Pro Sailing Tour et de notre volonté de performer. Le coefficient (3) donné au Final Rush est un peu notre Medal Race où tout peut se jouer »

Le classement général provisoire du Pro Sailing Tour et les équipages présents à Toulon
Leyton (Sam Goodchild) – 22 pts

Arkema 4 (Quentin Vlamynck) – 18 pts

Ciela Village (Erwan Le Roux) – 15 pts

Primonial (Sébastien Rogues) – 12 pts

Solidaires En Peloton – ARSEP (Thibaut Vauchel-Camus) – 11 pts

Groupe GCA 1001 Sourires (Gilles Lamiré, absent à Toulon) – 8 pts

The Arch (Armel tripon / Benoit Marie) – 3 pts