Les écarts augmentent pour les leaders

Jeanne Gregoire / Banque Populaire
DR

« Même si c’est insuffisant pour être serein, mieux vaut être en tête avec peu d’avance que derrière avec beaucoup de retard ». C’est un Kito de Pavant des bons jours qui manie la lapalissade avec entrain ce matin, à la vacation de 5h. Il peut, car Groupe Bel a doublé la mise : 10 milles d’avance sur Banque Populaire ce matin contre 5 milles hier soir. Kito de Pavant et Pietro D’Ali ont gagné ce même petit capital de 5 milles supplémentaires sur leurs autres poursuivants : ATAO Audio System (3e à 17 milles contre 11,1 hier soir) et E.Leclerc-Bouygues Telecom (4e à 25 milles contre 20 milles hier soir). « On a bien tricoté sous les nuages, avec Pietro nous étions en phase  avec les bascules de vent» se félicite Kito de Pavant.
Dans un alizé désorganisé et mollasson (moins de 15 nœuds) c’est à chacun selon ses conditions sur la flotte de la Transat AG2R. Sous un nuage, l’un peut partir tandis que l’autre reste coincé derrière. Un petit jeu de l’élastique usant pour les nerfs. « Hier on a vu Kito très proche », commente Gérald Véniard (Banque Populaire), « et puis un grain bien noir est passé, Groupe Bel est parti avec et nous sommes restés coincés derrière, à zéro nœud. Nous étions catastrophés, pensant que tout le monde allait nous marcher dessus. Finalement, chacun en prend pour son grade et dans le trio de tête on a creusé sur les autres. C’est plutôt bien même si on aimerait revoir Kito avant l’arrivée!»
 On en est là. Ce matin, alors que les moyennes de vitesse ne dépassant plus que rarement les 8 nœuds, ils ont l’impression de ne plus avancer. C’est le temps des incertitudes évoqué hier, où chaque heure de ralentissement, chaque traînée de nuage barrant la route peut être vécue comme une malédiction personnelle, puisqu’on ne peut pas deviner les conditions qu’ont les autres. « On va avoir deux ou trois journées complexes comme ça », prédit Dominic Vittet (ATAO Audio System). Et dans deux ou trois jours, on ne sera plus très loin de l’arrivée, maintenant prévue plutôt samedi. Pendant ce temps dans son « grand sud », Brit Air a enfin empanné, mis le clignotant vers l’arrivée. Armel Le Cléac’h et Nicolas Troussel ont pris leur envol vers Saint Barth’. Voilà deux ans, ils avaient atterri les premiers dans l’anse de Gustavia. Rien ne permet d’affirmer pour l’instant que l’histoire peut se répéter. Il va encore falloir attendre.

Classement à 7H 47 (heure paris)
1    Groupe Bel
2    Banque Populaire
3    ATAO Audio System
4    Brit Air
5    Aquarelle.com
6    E. Leclerc / Bouygues Telecom
7    VEOLIA
8    Brossard
9    Roxy
10    Cercle Vert
11    Bostik
12    Des Pieds et des Mains
13    Delta Dore
14    AXA Atout Coeur pour Aides
15    Siemens
16    Lubexcel
17    Groupe CELEOS
18    Suzuki Automobiles
19    GUY HOQUET Immobilier
20    Entreprendre Au Pays de Lorient
21    Les Mousquetaires
22    Gédimat
23    Objectif Océans
24    Port Olona
NL    Donneurs de Vie –  All Mer