La flotte a quitté Belle-Île

Transgascogne
DR

La flotte de la Transgascogne a enroulé Belle-Île au petit jour ce lundi matin. David Raison (Team Work) et son Magnum ont pris la tête de la course. Il est talonné à 0,4 milles par le leader d’hier, Sébastien Rogues (Eole Génération – GDF Suez). En bateau de série, changement de leader également à la faveur d’Aymeric Belloir (Tout le monde chante contre le cancer) auteur d’un très joli départ babôrd hier.

- Publicité -

Les Minis progressent doucement à 4 – 5 nœuds ce lundi matin à la faveur d’une petite brise de 8 – 10 nœuds de secteur Nord Ouest. Plus au large, les coureurs bénéficieront d’un vent un peu plus soutenu de 15 nœuds établis, la cadence devrait donc s’accélérer sensiblement dans la journée.

David Raison (Team Work Evolution) et rond Magnum particulièrement à l’aise sur ces allures débridées, impose déjà son rythme : il est ce matin un bon nœud plus rapide que ses camarades de jeu.

Après avoir passé l’après-midi et la nuit entière au près, sur un long bord babord entre Port Bourgenay et Belle île, les coureurs vont glisser vers la Galice.

Technique et concentration hier, technique et vitesse aujourd’hui, à défaut de se torturer les méninges sur leur stratégie, tout au long de ces 370 milles, les coureurs ne vont avoir de cesse de chercher le meilleur réglage, la meilleure combinaison de voile…

Les premiers sont attendus à Ribadeo dans la journée de demain.