Imoca. Un foiler pour Romain Attanasio

Romain Attanasio a racheté le bateau de Boris Hermann et annonce un nouveau partenaire : Fortinet entreprise présente dans la cybersécurité.

Une nouvelle aventure pour le skipper qui entame un troisième cycle de quatre ans en vue du Vendée Globe 2024. Grâce à Fortinet et Best Western® Hotels & Resorts ainsi qu’à l’ensemble de ses partenaires historiques, il dispose désormais d’un bateau « volant » à la pointe de l’innovation et de la technologie. Mis à l’eau aujourd’hui à Lorient, il lui permettra de viser les résultats les plus prestigieux de la course au large.

Il s’agit d’un des IMOCA les plus performant et spectaculaire de la planète. Conçu par l’architecte Guillaume Verdier et VPLP, mis à l’eau en 2015, c’est un concentré de technologie et d’innovation grâce notamment à ses foils, ces appendices qui permettent de « voler ». Sans une collision avec un chalutier à moins de 90 milles de l’arrivée, ce plan Verdier était en position de force pour remporter la dernière édition du Vendée Globe. Désormais, il arbore une nouvelle robe à dominante noire et bleue. Ces dernières semaines, ce monocoque est devenu Fortinet – Best Western. Et un homme, Romain Attanasio, entouré par une équipe dévouée et enthousiaste, s’évertuera à en tirer le meilleur jusqu’en 2024, date du prochain Vendée Globe.

Précédemment, le skipper disposait d’un bateau à dérive droite. Désormais, il change de dimension : son IMOCA actuel est donc capable de ‘voler’ et de s’offrir des pointes de vitesse impressionnantes. « Il s’agit du meilleur bateau de sa génération, confie Romain. Juste avant le Vendée Globe, Boris Herrmann y avait installé de nouveaux foils. Grâce à une équipe conséquente, le voilier a été entièrement optimisé, une nouvelle étrave installée et la coque consolidée pour supporter ce surplus de puissance. De plus, le gréement a également été changé. Ce bateau est tout simplement exceptionnel ! » Le monocoque a été mis à l’eau aujourd’hui à Lorient La Base, après trois nouveaux mois passés en chantier afin d’être renforcé et lui donner ses nouvelles couleurs.

Fortinet et Romain Attanasio : des valeurs communes

En effet, fort de ses deux Vendée Globe consécutifs, Romain Attanasio n’a jamais caché sa volonté de poursuivre l’aventure, d’aller plus loin, plus vite et de viser les places d’honneur dans les courses les plus prestigieuses. Et pour y parvenir, il peut compter désormais sur le soutien de Fortinet.

« Je suis très heureux de bénéficier du soutien de Fortinet dans cette aventure, » souligne Romain Attanasio. « Il s’agit d’une entreprise à la pointe dans le domaine de la cybersécurité, proposant des solutions toujours plus innovantes, performantes, évolutives et résilientes. La capacité de tous ses collaborateurs à relever la barre toujours plus haut tissent des parallèles avec la course au large ». Le marin se dit « fier » de porter haut les couleurs de Fortinet.

« Fortinet se réjouit de s’associer à Romain Attanasio dans le cadre de ce partenariat qui repose sur des valeurs et objectifs communs » déclare Patrice Perche, Chief Revenue Officer & EVP Support chez Fortinet. « La vision de Fortinet est de rendre possible un monde numérique auquel vous pouvez toujours faire confiance en sécurisant les données, applications, appareils et personnes. Nous y parvenons en proposant une sécurité globale, intégrée et automatisée qui offre la plus grande performance, vitesse et innovation de l’industrie. La technologie, l’innovation ainsi que la vitesse définissent le sport de voile et nous sommes impatients de rencontrer skippers, fans, salariés et clients dans les courses à venir. »

Best Western® Hotels & Resorts prolonge l’aventure avec enthousiasme

Si Fortinet permet à Romain Attanasio de viser haut lors des prochaines compétitions, le skipper le doit aussi à des partenaires fidèles dont certains l’accompagnent depuis son premier tour du monde, en 2016. « Je suis très touché par le soutien de ces entreprises tout au long de mes années de course en large », confie Romain Attanasio. Ainsi, à l’issue de son deuxième Vendée Globe, la grande majorité d’entre eux lui ont renouvelé leur confiance.

C’est le cas de Best Western® Hotels & Resorts qui s’est engagé à ses côtés, il y a un an malgré le contexte de crise sanitaire. Le groupe souhaitait alors prendre des initiatives fortes afin de continuer à faire rêver. Le Vendée Globe y a contribué et le groupe hôtelier poursuit son engagement en assurant toujours le co-naming de son bateau. « Aussi impactant que stimulant, ce partenariat ouvre de nouvelles opportunités à Best Western® Hotels & Resorts qui montre une nouvelle fois sa capacité d’adaptation à l’instar de toutes ses équipes qui ont fait preuve d’autant d’agilité que de résilience tout au long de la crise sanitaire. Cette course, c’est aussi la leur et le groupe est fier de partager cette nouvelle épopée avec ses collaborateurs et ses hôteliers. » Pour Olivier Cohn, Directeur Général de Best Western® Hotels & Resorts France.

L’entreprise PURE, le club de partenaires et le club Sixième Océan qui réunissent de nombreuses entités, continuent également à ses côtés. « Du plus petit au plus grand, chacun est resté solidaire et nous permet de voir plus grand », apprécie Romain Attanasio.
Désormais, le skipper a hâte de retrouver les sensations du large. Les prochains jours vont servir à la prise en main de ce nouveau bateau afin d’emmagasiner de l’expérience à bord et de la confiance. Le skipper explique la suite : « il s’agit d’un bateau très technique, avec beaucoup d’électronique embarqué, de la fibre optique, des coefficients de charge à ne pas dépasser… Nous allons être particulièrement précautionneux et travailler dur pour s’y adapter progressivement ». Bientôt, l’heure sera déjà au retour à la compétition avec deux courses cet été – la Rolex Fastnet Race et le Défi Azimut – avant le grand rendez-vous de la saison : la Transat Jacques Vabre, du Havre jusqu’en Martinique, dont le départ sera donné le 7 novembre prochain.