Huit équipes retenues pour le futur Class 30 !

@ Didier Ravon

Plus de vingt-cinq dossiers de candidature ont été déposé à l’UNCL en réponse à l’Appel à Projets du futur Class 30. 8 ont été retenus.

venant de tous les horizons de la planète voile ont abouti sur la boite mail dédiée de L’Union Nationale pour la Course au Large – UNCL –, organisateur avec le soutien de son partenaire britannique le Royal Ocean Racing Club – RORC –, en réponse à l’Appel à Projets du futur Class 30. Ce succès incontestable du concours visant à donner naissance au Voilier Ecole de Course au Large international de demain confirme la pertinence du projet qui fédère dans son sillage des ténors de l’architecture navale et des chantiers parmi les plus en vue. La consécration de ce concours est le ralliement du Storm Trysail Club américain qui soutient désormais l’initiative aux USA et renforce ainsi le cercle des organisateurs et le potentiel de diffusion du futur monotype.

Un accueil empreint de passion
Acteur incontournable et maintes fois couronné de la communauté de la course au large, Michel Desjoyeaux résume bien cet enthousiasme et son retentissement au niveau national : « Participer à la conception d’un support accessible et attractif afin de recréer une dynamique de course en équipage chez les jeunes actifs m’apparait comme une évidence. Cette voie de formation d’équipiers a disparu de nos jours car il n’y a plus de support adapté et adéquat. Avant le passage au Diam 24, le Tour de France à la Voile représentait souvent les premières expériences de navigations hauturières en course pour de nombreux équipiers. Ce sont ces équipiers qui aujourd’hui délaissent les régates et qu’il faut reconquérir avec ce nouveau monotype qui se doit d’être performant et attractif. C’est pour cela que nous avons décidé de candidater avec CT Mer Forte »

Le Jury se renforce
La principale nouveauté concerne la composition du Jury qui a évolué depuis le lancement du projet : aux 4 membres de l’UNCL et 3 membres du RORC vient de s’adjoindre un nouveau membre qui représente le Storm Trysail Club basé à Larchmont, NY, au nord de New-York City. Ce Club américain, très convivial, est le club de course de référence aux Etats-Unis en matière de course offshore, partageant ainsi les mêmes valeurs et expériences que le RORC et l’UNCL. Il rayonne depuis Larchmont (NY) grâce à ses 12 stations réparties sur les plans d’eau les plus connus de la côte Est, des grands lacs, de Floride et de Californie où il exploite aujourd’hui une flotte de 8 Figaro 2. Cet apport renforce la dimension internationale du projet, les organisateurs du concours ayant souhaité dès le départ que les projets français ne dépassent pas la moitié des propositions.

Huit équipes retenues
Conformément au programme annoncé, le Jury International a étudié tout début mai les demandes de candidature provenant de 9 nationalités différentes et effectué une présélection en fonction d’une grille de critères pondérés, incluant la compréhension affichée du projet, les références dans la conception et production de bateaux similaires, mais aussi la prise en compte de principes d’éco-conception ou la capacité à innover. Au final, six équipes architectes/chantiers ont été retenues sur la base d’un nouveau bateau à concevoir, incluant de grands noms de l’architecture et de la construction navale mondiale, ainsi que deux autres équipes avec des bateaux existants, proches du cahier des charges, qui doivent travailler à des évolutions pour être conformes, notamment sur l’aspect budgétaire. Les différents dossiers d’avant-projets des candidats sont attendus pour la mi-juin.