Class40. Un Mach version 5 pour Luke Berry

Transat Jacques Vabre 2021

Luke Berry lance la construction d’un nouveau Class40 Lamotte-Module Création qui sera dessiné par l’architecte Sam Manuard et construit au chantier JPS Production. Ce bateau sera le tout premier « Mach 5 », cinquième version du Mach40 qui a évolué vers une étrave scow dont la mise à l’eau est prévue en avril 2022 pour viser la victoire sur la Route du Rhum 2022.

Depuis 2017, Luke Berry dispose d’un Mach 3 qu’il connaît sur le bout des doigts et avec lequel il a enchaîné les podiums et quelques victoires. C’est aussi à bord de ce bateau, qui a été optimisé l’hiver dernier (modification de l’étrave), que Luke participera à la prochaine Transat Jacques Vabre (départ le 7 novembre) associé à Achille Nebout. Dans la perspective des trois saisons à venir, le navigateur et ses partenaires (Lamotte – partenaire titre et Module Création – partenaire principal) ont décidé de lancer la construction d’un nouveau Class40 avec des rendez-vous majeurs au programme : Route du Rhum 2022, Transat Jacques Vabre 2023, Québec/Saint-Malo 2024 – entre autres…

« Il était évident pour nous de passer sur un scow pour encore gagner en performance et aller chercher les premières places. Nous aurions pu utiliser des plans existants pour la construction mais nous avons pris le pari de partir sur un nouveau bateau, qui sera l’évolution d’un concept déjà éprouvé », explique Luke Berry. Pour son précédent bateau, le skipper avait choisi de faire appel à un architecte de renom, Sam Manuard, qui à ce jour a dessiné 13 Class40. Luke et ses partenaires lui renouvellent sa confiance, tout comme au chantier JPS Production, lui aussi réputé pour la qualité de ses constructions.

« Luke aura l’un des bateaux les plus récents de la flotte et, on l’espère, l’un des plus aboutis »
Sam Manuard

Le futur bateau de Luke sera le tout premier Mach 5. « Ce sera aussi la première évolution d’un scow, la première V2 », note Sam Manuard. « Les autres architectes sortent des scows mais ce sont des premières versions. Pour dessiner le Mach 5, nous avons bénéficié de toute l’expérience du Mach 4, et des observations des autres scows. Luke a une très bonne vision de ce qui fonctionne sur les différents modèles. Cela a permis de définir un nouveau concept qu’on pense très efficace. Luke aura l’un des bateaux les plus récents de la flotte et, on l’espère, l’un des plus aboutis. Il disposera des armes pour viser les premières places, notamment sur la Route du Rhum. »

À ce stade, ni Luke Berry ni Sam Manuard ne souhaitent trop en révéler sur les partis pris architecturaux mais une chose est certaine : le Mach 5 sera novateur et probablement très, très efficace. « Nous avons voulu dessiner un bateau puissant, polyvalent, rapide, plus ergonomique et optimisé pour la Route du Rhum », souligne Luke. L’accent a été mis sur l’ergonomie et le « confort » à bord.

« Un bateau puissant, polyvalent, rapide, plus ergonomique et optimisé pour la Route du Rhum » – Luke Berry

« Aujourd’hui, les Class40 peuvent atteindre des vitesses très élevées et la limite commence à être humaine. C’est la capacité des marins à tenir les vitesses imposées qui fait la différence »

Sam Manuard confirme : « L’ergonomie du cockpit devient un aspect déterminant. Le niveau général monte en Class40 et pour gagner, il faut être capable d’attaquer fort. Cela passe par une protection accrue, une bonne vision depuis le poste de veille, la possibilité de réguler les voiles et d’ajuster les trajectoires en permanence sans trop se fatiguer. C’est dans cette optique que nous avons travaillé. »

Une mise à l’eau prévue en avril 2022
Le moule du bateau est actuellement en cours de fabrication. La construction de la coque et du pont devrait débuter tout début 2022, pour une mise à l’eau prévue en avril. Enfin, et c’est un aspect important du projet de Luke et de ses partenaires, la collaboration initiée début 2021 avec l’association Le Rire Médecin va se poursuivre. « C’est important de courir pour une cause qui dépasse la simple performance », conclut Luke Berry.

Jean Marc TRIHAN – PDG groupe Lamotte : « Depuis déjà 4 années de partenariat avec Luke, l’expérience va au-delà de la voile. La performance bien sûr, et nous vibrons aux côtés de Luke à chaque course, mais l’humain également. La personnalité de Luke et sa présence aux côtés de notre groupe y sont pour beaucoup. Autour de ce partenariat c’est tout un projet d’entreprise qui est accompli. Un projet à image forte et authentique pour notre groupe, mais également un partenariat d’équipe avec Luke, les partenaires, les collaborateurs Lamotte, et le Rire Médecin. Ce nouveau bateau et la continuité de cette belle expérience vont encore tous nous porter vers une dynamique de performance et de réussite commune. »

Antoine Hamon – Module Création: « Module Création a souhaité poursuivre son engagement auprès du groupe Lamotte et de Luke aux vues des retombées médiatiques de ces 4 années écoulées. Nous remercions le groupe Lamotte au travers de son PDG, Jean-Marc Trihan, de nous associer à ce nouveau projet avec la fabrication d’un nouveau class40. Aujourd’hui autour du projet, Lamotte et Module Création ont su réunir une vingtaine d’entreprises, permettant de créer un véritable réseau de partenaires. Pour ce nouveau cycle, nous voulions une dynamique de performance. Cela a du sens de continuer avec Luke. Nous véhiculons l’image de l’entreprise à travers ce nouveau bateau. On connaît le tempérament de Luke. Il est très rigoureux, tenace, il ne lâche rien, c’est un combattant, à l’image de notre société. L’ensemble matche bien. »