Class40. Axel Trehin et Frédéric Denis vainqueurs de la Normandy Channel Race.

Axel Tréhin et Frédéric Denis à bord du Class 40 Project Rescue Ocean, vainqueurs de la CIC Normandy Channel Race 2021 à Ouistreham, le 4 juin 2021, Photo © Jean-Marie LIOT #CICNCR2021

Coup de maître pour Axel Trehin qui est le dernier à avoir mis à l’eau son bateau et qui remporte avec Frédéric Denis la Normandy Channel Race après 4 jours 17 heures 49 minutes et 50 secondes de course.

La hiérarchie sera restée longtemps indécise sur cette édition 2021 tant la flotte aura été compacte et les leaders différents tout au long de ce parcours les menant jusqu’au mythique phare irlandais du Tuskar. Ce n’est qu’une fois la pointe de Barfleur enroulée, que Project Rescue Ocean (162) s’est échappé de quelques milles et a traversé la Baie de Seine sans faux pas, lui offrant la victoire finale à Ouistreham

« C’est une régate de folie ! Il y a eu match du début à la fin avec des rebondissements à tous les niveaux. La CIC Normandy Channel Race est une course engagée, intense, que nous sommes fiers d’avoir remporté. Plus personnellement, concrétiser dès la première course le début de notre projet en Class40, c’est génial. » déclarent Axel Trehin et Frédéric Denis à l’arrivée à Ouistreham.

Le suspens s’est poursuivie jusqu’à la toute fin pour connaître le nom des équipages qui complètent le podium. Seulement six petites minutes séparent le 2ème du 5ème. C’est finalement la Class40 Lamotte Module Création (153) qui décroche l’argent. « C’est super de finir 2ème de cette course, ça vient valider le gros chantier d’amélioration effectué sur notre Class40 cette hiver. Il y a une intensité folle. Pendant cinq jours tu ne peux pas te relâcher pour au final terminer sur un scénario de dingue, ultra serré. On peut féliciter tout le groupe des cinq premiers parce qu’il y a un niveau impressionnant. » raconte Luke Berry une fois amarré au ponton, avant qu’Achille Nebout issu de la Classe Figaro ne rajoute :
« J’avais beaucoup entendu parler de cette course, tout le monde disait que c’était un truc de malade et c’est effectivement le cas, au même titre que la Solitaire du Figaro ».

C’est le duo franco-espagnol Antoine Carpentier et Pablo Santurde del Arco, à bord de Redman (161), qui complète le podium. Il est suivi de prêt par Crédit Mutuel (158) 4ème et Banque du Léman (158) 5ème.