Stephane Le Diraison (FRA), skipper Compagnie du Lit - Boulogne Billancourt, portraited during prestart of the Vendee Globe, in Les Sables d'Olonne, France, on November 1st, 2016 - Photo Vincent Curutchet / DPPI / Vendee Globe Portrait de Stephane Le Diraison (FRA), skipper Compagnie du Lit - Boulogne Billancourt, aux Sables d'Olonne, le 1er Novembre 2016 - Photo Vincent Curutchet / DPPI / Vendée Globe

Stéphane Le Diraison sera bien au départ du prochain Vendée Globe et ce avec son IMOCA avec lequel il a couru la dernière édition. Il aurait certainement aimé disposer d’un autre bateau plus récent et performant mais le boulonnais ne cache pas sa satifsaction d’avoir déjà de bons partenaires derrière lui.
Son nouveau projet TIME FOR OCEANS s’étalera sur une durée de trois ans allant jusqu’au Vendée Globe 2020 et dédié à une cause universelle et fédératrice : la nécessaire protection des océans. Bouygues Construction, Suez et la Ville de Boulogne-Billancourt, déjà fortement sensibilisés à cette cause, sont les trois premiers partenaires, privés et publics, qui soutiennent Stéphane et s’associent à son projet.
Mi-septembre, le 60 pieds TIME FOR OCEANS de Stéphane Le Diraison (un plan Finot-Conq de 2007) naviguera sous ses nouvelles couleurs. Il prendra le départ de la prestigieuse Route du Rhum-Destination Guadeloupe, le 4 novembre à Saint-Malo.

Le développement durable est depuis longtemps au cœur des préoccupations de Stéphane Le Diraison qui a occupé un poste de responsable de l’activité des énergies marines renouvelables chez Bureau Veritas. Homme de convictions, Stéphane avait à cœur de monter un projet associant sa passion de la course au large et son engagement dans le développement durable afin d’en véhiculer les enjeux auprès du grand public.

C’est à bord du bateau avec lequel il a pris part au Vendée Globe 2016 que Stéphane Le Diraison s’engage pour cette nouvelle campagne de trois ans en IMOCA. Ce plan Finot-Conq, conçu pour le Britannique Alex Thomson et mis à l’eau en 2007, a été le tout premier IMOCA à dépasser la barre des 500 milles parcourus en 24 heures (501 milles lors de la Barcelona World Race 2007-2008). « Je ressens un attachement pour ce bateau à bord duquel j’ai déjà parcouru plus de 20 000 milles. Il a une âme particulière. Il est très équilibré, sain, rassurant », explique Stéphane.
Le bateau a été optimisé en vue de la Route du Rhum-Destination Guadeloupe. Il est équipé d’un nouveau mât signé Lorima et une chasse au poids drastique a été menée. Le résultat : un allégement total de 690 kg !

L’identité graphique d’Isabelle Keller du projet exprime l’engagement partagé par trois partenaires, Suez, Bouygues Construction et la Ville de Boulogne-Billancourt, au programme océanique et sociétal TIME FOR OCEANS lancé par le navigateur Stéphane Le Diraison.