Vendée Globe. Quel suspens !

Le skipper Allemand Boris Herrmann à l'entrainement sur son Imoca Sea Explorer - YC de Monaco le 10 Septembre 2020 au large de Lorient. (Photo by Yvan Zedda/Alea)

Les routages jusqu’à l’arrivée s’affinent et évoluent après chaque classement. A 4 jours de l’arrivée si Charlie Dalin et Louis Burton restent dans une bonne position pour l’emporter, le jeu des bonifications risque de tout chambouler.

Le trio de tête a poursuivi sa route au sud des Açores. Charlie Dalin reste le plus à l’Est, Louis Burton le plus au nord et Boris Herrmann se place judicieusement au milieu. Plus au sud, Thomas Ruyant a enfin empanné et retrouvé la bonne amure pour accélérer sur son foil intact. Ce que devrait également faire Charlie Dalin dans les prochaines heures. En attendant, Louis Burton a pris la tête de la flotte ce matin avec 4 milles d’avance sur la distance au but calculée désormais sur les Sables.

Si rien n’est joué et alors que tout peut arriver comme on l’a vu depuis le départ de ce Vendée Globe, Apivia tient pour l’instant la corde pour arriver mercredi prochain en tête, Bureau Vallée le suivant 1h plus tard. Mais c’est surtout le temps de Boris Herrmann et de Maitre CoQ qui risquent de changer le classement final. Selon Yoann Richomme qui a fait des routages ce matin, Boris Herrmann arriverait 4h18 après Charlie Dalin et Yannick Bestaven, 10h06 plus tard. Avec leur temps de compensation respectifs, de 6h pour le premier et 10h15 pour le second. Le vainqueur reste encore incertain.