Route du Rhum. François Gabart pourra courir la Route du Rhum et se dit “soulagé” !

La justice autorise le Trimaran SVR-Lazartigue à prendre le départ de la Route du Rhum. Dans sa décision rendue le 21 juillet, le Tribunal judiciaire de Paris donne raison au Groupe KRESK dans le litige qui l’oppose à la Classe Ultim permettant ainsi au Trimaran SVR-Lazartigue d’être sur la ligne de départ de la Route du Rhum, le 6 novembre prochain.

L’échéance de la compétition approchant, KRESK avait fait le choix, en mai dernier, de saisir le Tribunal judiciaire de Paris en procédure rapide, pour assurer le respect de ses droits et permettre ainsi au Trimaran SVR-Lazartigue de prendre le départ de la course conformément au protocole d’accord qui avait été signé avec la Classe Ultim . Ce dénouement met un terme à l’incertitude concernant la participation du dernier né des Ultims à la Route du Rhum.

La Classe Ultime devrait réagir à cette décision qui ne règle rien sur le fond. Elle pourrai vouloir faire appel de cette décision. Par ailleurs le Groupe Kresk réclamait 18 M€ d’indemnités et on ne connaît pas encore en détail le délibéré final.

- Publicité -

« Je me réjouis de la décision du tribunal judiciaire de Paris qui met fin à l’injustice à laquelle l’équipe du Trimaran SVR-Lazartigue faisait face. Des millions de passionnés pourront suivre la Route du Rhum dans des conditions optimales et cette décision marque ainsi, et avant tout, la victoire des valeurs sportives. J’espère que le dialogue pourra reprendre avec la Classe Ultim de façon plus sereine afin de restaurer un climat de confiance permettant de préparer l’avenir. », témoigne Didier Tabary, PDG du Groupe KRESK et propriétaire du bateau.

« Je suis soulagé de cette décision qui me permet de me concentrer sereinement sur les entraînements et la compétition qui nous attend. Je suis aussi heureux de retrouver les autres skippers sur la ligne de départ. Tous ces bateaux réunis permettront encore de nouvelles courses mémorables pour tous les passionnés qui ont fait preuve d’un soutien sans faille. » commente François Gabart, skipper du Trimaran SVR-Lazartigue.