Les “petits” multis du Rhum

A Capella Charlie Capelle 2006
DR

Ils mesurent entre 40 et 50 pieds et sont tous, à une exception près (le catamaran Gifi), sur trois pattes. Il y a quatre ans, Franck Yves Escoffier sur le premier Crêpes Whaou avait remporté la Route du Rhum en classe 2, il avait franchi la ligne d’arrivée trois jours et demi après Michel Desjoyeaux et son 60 pieds Orma. Cette année, ils sont 8 en classe 2 (50 pieds) et trois en classe 3 (40 à 45 pieds). En Classe 2, le très optimisé Crêpes Whaou 2 fait figure de grand favori après son époustouflante victoire dans la Transat Jacques Vabre 2005. Le skipper malouin a confié la barre de son précédent multi, désormais baptisé Deléage & Diazo à son fils Loïc, 24 ans, plus jeune concurrent en multicoque. L’arrivée de ce dernier et de Victorien Erussard sur Laiterie de Saint Malo fait souffler un vent de jeunesse sur la flotte.

- Publicité -

Anne Caseneuve, sur Le Bon Marché-Rive Gauche est la seule femme de ces deux classes. Reste que le toujours survitaminé Pascal Quintin sur Jean Stalaven espère bien inquiéter Franck-Yves Escoffier, même si celui-ci lui parait logiquement "intouchable". Au point que certains grands trimarans de 60 pieds pourraient bien se méfier du très marin Crêpes Whaou, même si l’effet de taille et surtout l’absence de foils le rendent forcément moins rapide en vitesse de pointe qu’un trimaran Orma. "J’ai trois objectifs, dans l’ordre arriver, gagner en 50 pieds et pourquoi pas laisser quelques 60 pieds derrière moi", confirme Franck-Yves Escoffier.

En classe 3, les multicoques de 45 pieds ne seront que trois à se disputer le Graal d’une victoire dans cette Route du Rhum la Banque Postale. Sur Switch.fr, Charlie Capelle a cette ambition. mais il écrit aussi une histoire, celle d’un trimaran de légende : son A Capella est le sistership de l’Olympus de Mike Birch, qui s’était imposé en 1978 dans la première édition de la Route du Rhum, pour 98 secondes. Avec ce bateau qu’il a construit et reconstruit deux fois de ses mains, le patron du chantier Technologie Marine espère bien faire un joli clin d’oeil à Mike Birch, d’ailleurs parrain de son joli petit trimaran jaune. Mais Charlie Capelle est loin d’avoir gagné avant de courir, car l’Anglais Ross Hobson (Ideal Stelrad), vainqueur de la Transat Jacques Vabre 2003 en multi Classe 2, semble très bien armé pour jouer lui aussi une victoire que Pierre Antoine (Imagine) est le seul à pouvoir leur contester.

Source Route du Rhum – La Banque Postale