Jean-Baptiste Bernaz a été élu « Marin de l’Année 2022 »

Jean-Baptiste Bernaz, dŽsignŽ Marin de lÕAnnŽe 2022, lors de la soirŽe du Marin de lÕAnnŽe de la FŽdŽration Franaise de Voile, Paris, lÕOlympia le 2 dŽcembre 2022, Photo © Jean-Marie LIOT # FFVoile

Le titre de Marin de l’Année a été décerné à Jean-Baptiste Bernaz par un Jury, présidé par Antoine Albeau. Ce jury composé de sportifs, d’institutionnels et de représentants des médias, a attribué cette distinction à Jean-Baptiste Bernaz lors d’une délibération qui s’est tenue le jour même. Le public a également participé à cette élection grâce à un vote en ligne qui a compté pour deux voix.

Jean-Baptiste Bernaz, super champion de l’année
Champion du monde ! Voilà longtemps que la France et son Laseriste emblématique Jean-Baptiste Bernaz couraient après ce titre. A 35 ans, le Maximois est devenu le premier Français à monter sur le toit du monde en ILCA 7 (dériveur solitaire, nouveau nom du Laser). Une consécration et la récompense de longues années de travail sur un bateau ultra exigent où seul le marin fait la différence. JB joue désormais à armes égales avec les légendes de la voile olympique et marque fermement les esprits pour sa 5e olympiade avec désormais pour seul et unique objectif de remporter la première médaille olympique du Laser français. Jean-Baptiste Bernaz est bel et bien aujourd’hui l’une des plus grandes chances de médailles pour les Jeux de 2024 qui se dérouleront à Marseille, à quelques kilomètres de l’école de voile de Sainte-Maxime dans le golfe de Saint Tropez où il a tiré ses premiers bords à l’âge de 6 ans.
Jean-Baptiste Bernaz , Marin de l’année 2022 : « Ce prix est vraiment très important pour moi. Cela me rappelle cette belle année que je viens de vivre. C’est une première étape car l’objectif reste les Jeux. Je rêve d’une médaille Olympique. Cette étape est cochée… je savoure d’autant plus que c’est 15 années de travail avec toute une équipe. Quand je vois les grands champions qui sont dans la salle je suis vraiment très touché.»

Antoine Albeau, président du jury : « Le débat a vraiment été passionnant avant de délibérer. Tous les nommés méritaient le titre. Il y avait vraiment des monstres sacrés dans la liste et cela a été très serré ! Je suis heureux que ce soit Jean-Baptiste qui ait été élu, je me bataille toujours pour valoriser les disciplines moins médiatiques, même si je suis admiratif des coureurs au large. Jean-Baptiste a fait une année magnifique et a déjà une carrière exceptionnelle. Il mérite vraiment ce titre ! Je suis ravi pour lui ! ».
Jean-Luc Denéchau, Président de la Fédération Française de Voile : « Cette soirée du marin de l’année est l’occasion d’honorer tous nos champions et nos championnes mais aussi de faire aimer la voile à un maximum de français. Comme chaque année c’est toujours aussi passionnant d’observer les points de vue des spécialistes qui se posent des questions clefs. Le débat était intense et ce soir nous avons un très beau marin de l’année ! »

Trophée du meilleur espoir : Matisse Pacaud et Lucie De Gennes (470)
Par ailleurs, la soirée du Marin de l’année a été l’occasion de décerner le Trophée du Meilleur Espoir 2022 à l’équipage de 470, Matisse Pacaud et Lucie De Gennes pour leur saison remarquable couronnée des titres de champions du Monde et d’Europe junior et de la très prometteuse 4ème place du mondial sénior.
Matisse Pacaud et Lucie De Gennes « La cohésion d’équipe est notre force. Le plus beau souvenir de l’année c’est le championnat du monde junior mais se dire qu’on est capable de concourir contre les meilleurs mondiaux, c’est génial. Camille et Jérémie sont des modèles, mais on est à fond pour 2024 et on est prêt à batailler à fond avec eux ! »

Trophée du meilleur coach : Ariane Imbert (Kitefoil)
Ariane Imbert est élue meilleure coach 2022 pour son travail auprès de l’équipe de France de Kiteboard. Avec notamment 2 médailles (1 Or et 1 Argent) lors des Championnats du Monde et 3 médailles lors des Championnat d’Europe (1 Or et 2 Argent), la France est régulièrement en tête des classements des meilleures nations mondiales. De bon augure pour cette équipe de France qui disputera ses premiers Jeux Olympiques à Marseille en 2024.
Ariane Imbert : « C’est un trophée que je partage avec l’entraineur adjoint, Bertrand Dumortier. Notre plus belle réussite, c’est de vivre notre passion avec les athlètes. On a un sport incroyable avec des sensations de glisses et des émotions folles. Notre secret c’est la passion, l’acharnement, l’envie de gagner, de battre des records et d’aller plus vite, le tout dans la joie et la bonne humeur. C’est incroyablement fantastique. On s’entraine beaucoup, on essaye d’être créatifs mais ce n’est pas facile tous les jours. Aller chercher des médailles en 2024, on va y arriver, je suis sûre ! ».

Les « Trophées des champions » récompensent les plus belles performances de la voile française
Lors de cette même cérémonie à l’Olympia, la Fédération Française de Voile a mis à l’honneur ses grands champions de l’année, toutes disciplines confondues, en leur remettant des Trophées des Champions.
Voile Olympique 2022
-Helene Noesmen (IQ FOIL) : Médaillée d’Or lors des Jeux Méditerranéens et du championnat d’Europe 2022
-Nicolas Goyard (IQ FOIL) : champion d’Europe 2022
-Lauriane Nolot (KiteFoil) : championne d’Europe et vice-championne du Monde
-Axel Mazella (KiteFoil) : Médaillé de bronze lors des championnats du Monde
-Marie Barrue (ILCA, nouveau nom du Laser) : Médaillée d’Or lors des Jeux Méditerranéens
-Jean-Baptiste Bernaz (ILCA) : champion du Monde 2002. Médaillée d’Or lors des Jeux Méditerranéens et champion du Monde Militaire.
-Camille Lecointre et Jérémie Mion (470) : Médaillés de bronze lors des championnats du Monde
Extrême Glisse
-Marion Mortefon (circuit PWA – Slalom) : championne du Monde
-Adrien Bosson (circuit PWA – Freestyle) : champion du Monde
-Charles Brodel (Circuit GKA : HYDROFOIL Big Air) : Champion du Monde
-Titouan Galea (Circuit GWA – Surf Slalom) : double champion du Monde (Décembre 2021 et 2022)
-Flora Artzner (Circuit GWA – Surf Slalom) : champion du Monde
-Malo Guénolé (circuit GWA – Surf Freestyle) : champion du Monde
Inshore
-Pauline Courtois et son équipage (Match Racing) : Monde 1 / Europe 1 / Coupe du Monde 1
-Pierre Laouenan (Europe J80) Europe 1
-Eric de Turckheim et son équipage – Middle Sea Race Overall Teasing Machine : Vainqueur Overall
-Olivier Cohen (Classe VRC 1M) : champion du monde
-France SailGP Team (Sail GP) : Vainqueur de l’Etape de Cadix
-Groupe Atlantic (69F) : Vainqueur 69F Europ Cup et 2ème du circuit Youth Foiling Gold Cup
Course au large
-Pierre Le Roy – Team Work (Circuit Mini 6’50) Vainqueur Proto Les Sables Açores Sables
-Leo Bothorel – Les Optiministes-Secours Populaires (Circuit Mini 6’50) Vainqueur Série Les Sables Açores Sables
-Charles Caudrelier – Maxi Edmond de Rothschild : Vainqueur Ultim de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe
-Thomas Ruyant – LinkedOut : Vainqueur IMOCA de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe
-Erwan Leroux – Koesio : Vainqueur Ocean 50 de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe
-Yoann Richomme – Paprec Arkéa : Vainqueur Class 40 de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe
-Tom Laperche – Région Bretagne – CMB Performance (Circuit Figaro) : Vainqueur Solitaire du Figaro et du championnat de France élite de course au large

Le Trophée de la Solidarité pour Jean-Pierre Dick
Cette prestigieuse soirée a été également l’occasion de remettre le trophée de la Solidarité à Jean-Pierre Dick pour le sauvetage de Brieuc Maisonneuve lors de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe. Le pilote du catamaran CMA île de France avait chaviré, Jean-Pierre Dick a été dérouté par la direction de course, afin de récupérer Brieuc Maisonneuve à son bord pour le ramener à Ponta Delgada (Açores).

- Publicité -