Interview de Vincent Riou, leader du Vendée Globe…

Vincent Riou - PRB
DR

– Personne ne vous attendait pas à pareille fête. Etes-vous surpris de vous retrouvez en tête après 72 jours de mer ?
Vincent Riou : « Avant de partir, je me disais que finir ce Vendée Globe serait déjà une belle chose. Et, franchement, je ne me voyais pas en tête, mais plutôt dans les 3 ou 4 premiers car je savais que si mécaniquement le bateau tenait et le bonhomme suivait, ça irait bien. Alors, être en tête à ce stade de la course, forcément, je m´en réjouis » ».

– Malgré votre jeune âge (33 ans), vous naviguez comme un vieux briscard : d´où vient cette sérénité ?
V.R. : «  »C´est mon tempérament. J´ai toujours été cool. Avant de m´énerver, faut y aller… Parfois, je suis même trop cool. Si? aujourd´hui, je maîtrise mon sujet, c´est aussi parce que j´ai beaucoup bossé. Ça fait deux ans que je prépare ce Vendée Globe, que je m´y consacre entièrement. J´ai fait les choses à fond et aujourd´hui, le travail porte ses fruits » ». »