Gitana lance la construction d’un maxi-multicoque de 31 à 35 mètres

Gitana XV Edmond de Rothschild
DR

Avec l’humilité nécessaire qu’inspire un tel projet, le Gitana Team s’apprête donc à ouvrir une nouvelle grande page de son histoire. Dès janvier 2014, en présentant le projet du Mono60 Edmond de Rothschild, le Gitana Team n’avait pas caché son intérêt pour un maxi-multicoque, mais l’équipe aux cinq flèches s’était laissé le temps de murir ce projet XXL. Aujourd’hui, c’est chose faite comme le confirme Cyril Dardashti, le directeur général de l’écurie : « Grâce au soutien et à la volonté d’Ariane et de Benjamin de Rothschild, le Gitana Team se lance dans l’aventure d’un géant des mers. C’est une chance incroyable pour l’équipe de pouvoir s’engager dans cette voie d’autant que notre objectif est bien de lancer la conception d’un maxi-multicoque polyvalent en nous appuyant sur les récentes avancées technologiques en matière d’appendices, et en les transposant au large. Nous sommes aux portes d’une nouvelle génération de bateaux et c’est pourquoi même si les équipes de conception y travaillent déjà depuis de nombreux mois, il nous reste encore beaucoup de points à entériner avant le début de la construction fixé à la fin de l’année 2015.»

- Publicité -

Un Ultime de 31 à 35 mètres de long
Cette nouvelle unité, qui mesurera entre 31 et 35 mètres, présente un cahier des charges ambitieux. Le maxi-multicoque devra tout d’abord être taillé pour un tour de monde par les trois caps et il devra pouvoir être mené tant en équipage qu’en solitaire. Mais la singularité de ce nouveau Gitana résidera bien dans son caractère polyvalent, à savoir archimédien tout autant que volant dans certaines phases de navigation.

Pour relever ce défi, le bureau d’études maison du Gitana Team – dirigé par Antoine Koch-, a misé sur le talent mais aussi sur la fidélité en confiant la conception du futur maxi Gitana à l’architecte navale Guillaume Verdier et à ses collaborateurs (Hervé Penfornis, Romaric Neyhousser ou encore Morgane Schlumberger). Tout comme pour les modifications du Multi70 Edmond de Rothschild, le cabinet Verdier travaillera étroitement avec l’américain Bobby Kleinschmit ainsi que la société Pure Design, tous étant membres de Team New Zealand. Enfin, le passage en revue de ce rassemblement de compétences ne serait pas complet sans parler de Len Imas qui, assisté de Romain Garo, calcule les fluides.