Frédéric Guilmin domine en Diam 24

Frédéric Guilmin
DR

Des hommes à la mer, quelques dégâts matériels… Le Trophée CCI Quimper Cornouaille est musclé ! Les 22 équipages des Diam 24 sont venus au Grand Prix Guyader pour un test grandeur nature avant leur grand rendez-vous sur le Tour de France Voile. «On est en apprentissage» explique Armel Le Cléac’h (Banque Populaire), « si on est dans le top 10, on sera content ». Christopher Pratt (Maître Coq) se sent rajeunir : « On retourne aux années dériveur, nous ne sommes que trois à bord et un peu tout le temps dans l’eau. C’est un autre exercice que la course au large, dynamique, sportif et rigolo ». A propos de course au large, les ténors de la discipline sont à la peine pour le moment. Ce sont les « petits jeunes », issus du laser, du match race et du J80 qui mènent la danse à Douarnenez, même si le « métier » d’un François Gabart (Macif) se fait ressentir au fil des régates et qu’il progresse à la vitesse grand V.

Aujourd’hui, Jean Coadou, le comité de course, a divisé la flotte en deux groupes et donc lancé des courses séparées sur des parcours construits à l’image du Tour de France. Cinq courses de 20 minutes pour chacune des flottes avec un vent de 15 à 20 nœuds sur une mer plate. Malgré ces conditions idéales, il y a eu quelques « ratés ». Notamment lors d’une collision entre Macif et Vannes Agglo, deux hommes ont été éjectés des trimarans, sans blessures, juste une petite frayeur et une tête de safran cassée sur le Diam 24 de Mathieu Salomon. Et, gentleman, François Gabart, lui en a prêté une pour qu’il puisse continuer les régates.

A l’arrivée aux pontons, tout le monde était rincé, certains plus heureux que d’autres… Damien Seguin, 10ème après 7 courses (Fondation FDJ) : «C’était une journée intense mais le rythme est sympa. Nous gagnons la première manche et ça fait du bien à tout le monde. Nous étions comme des fous. C’est bien pour l’équipage, pour la confiance, pour notre capacité à prendre des risques. »

Le grand vainqueur de la journée et au classement général après 7 courses est l’équipage de Frédéric Guilmin, épaulé par Damien Iehl et Louis Claeyssens sur Combiwest, tous trois issus du match race. Simon Moriceau (West Courtage-Ecole Navale) et Mathieu Souben (Prince de Bretagne) s’emparent de la deuxième et troisième marche du podium. Fred Guilmin, Combiwest : «Nous avons super bien navigué sur les trois premières manches, sur tous les plans. Nous avons pris de bons départs et nous étions inspirés sur le plan d’eau. Tout s’est bien déroulé, nous avons toujours su remonter sur les autres quand il fallait. Nous étions dans le tempo. Quand ça se passe aussi bien que ça, c’est super. Nous sommes dans une très bonne dynamique».

Classement général provisoire avant jury :

1. CombiWest (Frédéric Guilmin) : 22 pts
2. West Courtage Ecole Navale (Simon Moriceau) : 24 pts
3. Prince de Bretagne (Lionel Lemonchois) : 34 pts
4. Radio Vinci Autoroutes (Jean-Baptiste Gellée) : 36 pts
5. Dynamique Voile (Emeric Dary) : 36 pts
6. Vannes Agglo (Quentin Delapierre et Matthieu Salomon) : 39 pts
7. Macif (François Gabart) : 39 pts
8. Dunkerque Voile (Loïc Fequet) : 41 pts
9. Maitre Coq (Jérémie Beyou) : 43 pts
10. Fondation FDJ – Des Pieds et des Mains (Damien Seguin) : 44 pts