Fastnet. Les arrivées s’enchaînent, Sunrise s’impose

Sunrise,GBR 888X,Finishing the Rolex Fastnet Race 2021. Photo : Paul Wyeth/pwpictures.com

Après les arrivées groupées des Class40 mercredi, c’est une nouvelle armada qui est attendue dès 23 heures ce jeudi dans un flot continu jusqu’à samedi avec les derniers Class40 qui arrivent et les premiers IRC3.

Dans le port normand, les yeux sont rivés sur la paire Loison – Pirouelle engagé dans un duel avec les Anglais Henry Bomby et Shirley Robertson. Jusqu’au Fastnet, les Français ont réussi un sans-faute mais les Britanniques ont réussi à prendre l’avantage grâce à un positionnement nord au large des Scillys. Bomby et Robertson sont deux marins de haut niveau. Henry Bomby a réalisé plusieurs Solitaire du Figaro alors que Shirley Robertson est double championne olympique.

L’IRC 2 et plus si affinités pour Sunrise

Le jour était levé depuis quelques heures ce matin quand le bien nommé Sunrise a franchi la ligne d’arrivée, s’imposant en IRC 2. Après un départ catastrophique en Manche où il n’a jamais semblé être en phase avec la marée, Sunrise a réalisé le break au passage de Land’s End, en choisissant de passer à l’Est du DST alors que la majeure partie de la flotte privilégiait l’autre versant.
Le skipper, Tom Knee, reconnaît avoir été malade pendant les premières heures de course, ce qui ne l’a pas empêché de l’emporter avec une large avance. « Ça a été une course très dure ! Dure parce que les conditions étaient difficiles et j’ai eu le mal de mer mais l’équipage a été incroyable et s’est mis au travail rapidement après le départ » a souligné le marin. Cette performance lui permet de s’offrir la classe IRC 2 et peut-être même le si convoité classement général. Verdict demain quand le gros de la flotte sera arrivé a bon port.

Les grands bateaux dans le Bassin du Commerce

Les arrivées s’enchaînent à Cherbourg-en-Cotentin et le port se remplit. Ce matin, plusieurs bateaux d’exception ont rejoint le Bassin du Commerce, en plein centre ville. Les promeneurs peuvent ainsi admirer quatre géants. Ces unités surpuissantes de 19 et 21 mètres ont été conçues pour le tour du monde en équipage avec escales (Volvo Ocean Race).

Animations : La patrouille de France attendue demain à Collignon

Les alphajets de la patrouille de France seront en démonstration demain à partir de 17h00 au dessus de la plage de Collignon, pour saluer les concurrents de la Rolex Fastnet Race. Les visiteurs du village de la course pourront aussi profiter des multiples animations proposées. Les petits pourront assister à un spectacle de contes ou participer à une animation maquillage. A partir de 20h00, un spectacle de cirque est proposé et le concert de musique irlandaise débute à 22h00.

Une nouvelle jeunesse pour Stormvogel

C’est un géant de l’histoire de la course au large qui a franchi la ligne d’arrivée de la Rolex Fastnet Race ce matin. Skippé par Henry Graeme, Stormvogel (oiseau de tempêtes) célèbre cette année les 60 ans de sa première victoire sur le Fastnet. A l’époque, ce monocoque de 73 pieds était skippé par Sir Francis Chichester, une autre légende de la course au large. Stormvogel est aussi bien connu des cinéphiles puisqu’il c’est à son bord que se joue l’intrigue haletante de Calme Blanc, sorti sur les écrans à la fin des année 90. Nicolas Kidman et Sam Neill y jouent un couple de marins qui sauvent un naufragé. Ce qu’ils ne savent pas, c’est que leur nouveau passager est un dangereux psychopathe…

Ce matin, aucun “crime” n’a été commis à bord. Au contraire, Stormvoegel a pris la 6ème place en IRC 1 et le skipper, Graem Henry, est assez fier de cette performance. « C’est pas mal pour un bateau de 60 ans. Cela montre de quoi ce bateau est capable. Il y a eu beaucoup de travail sur ce bateau ces dernières années et il est maintenant très véloce. Nous l’avons poussé à 100%, nous ne l’avons pas épargné en raison de son grand âge. »

Le Fastnet à l’heure normande

Plusieurs concurrents « made in Normandie » sont attendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Cherbourg-en-Cotentin. Le local Alexis Loison est attendu à partir de 3 heures vendredi matin à bord de Leon. Alexis est second de sa catégorie (IRC3) ainsi que de la flotte « doublehanded » puisqu’il est en double aux côtés de Guillaume Pirouelle. La première place est occupée, à l’heure actuelle par les Britanniques Henry Bomby et Shirley Robertson. On attend également Louis-Marie Dusserre (Cherbourg) et son équipage à bord de Raging-Bee2, ainsi que les Granvillais Clara Fortin et Martin Louchard (Randstad), engagés en Class40.