Fastnet. Antoine Carpentier sur Courrier Redman

Photo ChristopheBreschi

Le Class40 Redman skippé par Antoine Carpentier prend le nom de Courrier Redman sur la Fastnet avec Géry Trentesaux et deux des piliers des bateaux « Courrier » François Lamiot, Arnaud Aubry qui seront à son bord.

Plus de 400 bateaux de toutes catégories sont engagés, dont le chiffre record de 39 Class40 et parmi eux le tenant du titre, Lamotte – Module Creation de Luke Berry, qui, à l’instar du Class40 d’Antoine Carpentier, joue aux avant-postes depuis le début de la saison aux côtés de Project Rescue Ocean et de Banque du Léman. D’autres unités récentes, tels Edenred ou Crosscall devraient également pimenter la compétition.

Skipper-armateur des fameux IRC nommés « Courrier » (dont le premier fut baptisé ainsi en l’honneur de Saint-Exupéry), Géry Trentesaux est un chef d’entreprise et régatier amateur au palmarès impressionnant. Entre lui et Antoine, ce sont vingt ans de confiance, d’amitié et de courses partagées. Arrivé tout jeune comme embraqueur-régleur de voiles à bord des bateaux de Géry, ce dernier avait rapidement détecté le potentiel du Trinitain et lui conseillait souvent de faire du solitaire.
C’est d’ailleurs grâce à lui et au soutien de sa société Custo Pol, qu’Antoine lance ses propres projets, en 2015, lors du Tour de France à La Voile, et goûte au solitaire lors de la dernière Route du Rhum en 2018. Géry ne tarit pas d’éloges sur le navigateur trinitain : « Antoine, c’est peut-être l’un des marins les plus doués avec qui j’ai navigué. Techniquement, il sait tout faire. Il barre bien, règle admirablement, a la niaque… ». A la présence à bord de Géry, fidèle partenaire d’Antoine, s’ajoute celle de deux piliers des « Courrier » : François Lamiot et Arnaud Aubry.
Aux quatre victoires à la Rolex Fastnet Race (2019, 2015, 2013 et 2001) remportées à bord des « Courrier », dont une « overall », Antoine Carpentier, licencié à la SNT, en additionne une cinquième, signée en 2017, à bord du Class40 VandB de Maxime Sorel.

Les enjeux de la course
Avec un bateau mis à l’eau en septembre 2020, l’objectif premier pour Antoine Carpentier sur toute la saison 2021 est de fiabiliser et d’optimiser au maximum sa monture. Il fait le choix de diversifier les formats de course, en double et en équipage, et les équipiers qu’il embarque à ses côtés, en course comme en sorties techniques. Il souhaite ainsi multiplier les points de vue et les retours d’expérience qui permettent de faire évoluer le bateau.
Actuellement deuxième au Championnat Class40, juste derrière le 162 d’Axel Tréhin et devant le 158 de Ian Lipinski, fort de sa récente et mémorable victoire sur Les Sables-Horta-Les Sables, le skipper du Class40 Redman âgé de 45 ans ne cache pas son ambition, pour sa huitième participation, de prendre la tête du classement à l’issue de la Rolex Fastnet Race.