Dernières semaines de préparation pour Tanguy Delamotte

Tanguy de Lamotte
DR

Natation, vélo, course a pied, renforcement musculaire, tel est le menu sportif de Tanguy durant ce mois, sans oublier un de ses sports nautique de prédilection : le kite surf.Le skipper s’astreint à une séance de sport chaque jour d’une durée allant de 1h à 2h30.La semaine précédant le départ, il réduira ce rythme afin d’éviter une fatigue physique et atteindre un pic de forme le jour du départ.

- Publicité -

Tanguy doit également prendre ses précautions pour limiter tout risque de maladie. Si pour nous un petit rhume est sans grande conséquence, cela peut devenir très problématique pour les performances en course et la sécurité même du marin. Cette attention passe bien sûr par une surveillance de l’alimentation. Aussi efficace que puisse être une telle préparation, le risque 0 n’existe pas et il arrive régulièrement qu’un marin en course rencontre des problèmes de santé. Jusqu’à maintenant, Tanguy à eu à déplorer une dent cassée en réparant sa grand voile. Si cela parait anodin pour nous, ça l’est beaucoup moins en mer, car Tanguy a du se soigner lui même.

En direct d’Initiatives Coeur

Le skipper repart sur La Route du Rhum avec l’objectif de pouvoir sauver dix enfants. Un objectif élevé qu’il espère pouvoir atteindre grâce à un système inédit de communication avec 6 caméras et à une multitude de capteurs installés à bord qui fonctionneront 24h/24h. Les données rassemblées seront retransmises sur une plateforme en ligne. L’internaute aura immédiatement connaissance de la vitesse du bateau, la force du vent, la température (extérieure et intérieure), les changements de cap et de voile, mais aussi les périodes de sommeil et le contenu de l’alimentation du skipper.