Championnat d’Europe des 6M JI : Les Britanniques s’emparent de la tête du classement

6MJI à la Trinité sur Mer 2008
DR

Le jeu se resserre chez les "Classiques"….
Décidément, le jeu demeure très ouvert chez « les classiques », voiliers apparus en 1907. Andy Postle « Titia », jusqu’alors impérial en baie de Quiberon, a perdu sa première place au profit d’un autre Britannique, Rob Smith et son « Caprice ». Aux côtés de ses quatre équipiers, le barreur anglais a remporté la seule manche du jour. Les protagonistes au classement général évoluent désormais à un petit point d’interval, le Danois Hans One (Sunray) toujours solidement intercalé entre le leader Britannique et son compatriote Andy Postle. Sans aucun doute, le titre de champion d’Europe se jouera demain pour cette série.
La bataille est différente chez « les Modernes » car les Allemands de « Courage 9 » continuent leur bonhomme de chemin en tête du classement général. Avec maintenant 6 points d’avance sur les locaux de Yann Marilley et son « Junior », Alba Batzill a quasiment course gagnée,  à moins d’une grave erreur demain, dernier acte de la compétition.   

- Publicité -

5 à bord avec Basil Carmody
« Il y a 5 équipiers à bord du 6 MJI. Le barreur qui s’occupe essentiellement de la trajectoire du bateau. Le tacticien qui situe le voilier par rapport à la concurrence et le vent. Il gère aussi la grand-voile, les bastaques et le pataras. Deux régleurs en charge des voiles d’avant que sont le spi et le génois et enfin le numéro 1 pour les manœuvres d’avant notamment au portatif. Notons aussi que les embraqueurs règlent la tension de l’étai ou encore la position du mât grâce à des cales. »